Deschênes (Chantale)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Le 24 octobre 2004, Chantale Deschesnes est assassinée à Québec. Son conjoint, Eustachio Gallese se livre à la police.

En décembre 2006, Eustachio Gallese est condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 15 ans de sa peine derrière les barreaux pour le meurtre perpétré le 24 octobre 2004 à coups de couteau et de marteau de Chantale Deschênes, 32 ans, sa conjointe d'alors.
En 2007, Estimant que Gallese représente un risque «élevé» de violence envers une partenaire, la Commission des libérations conditionnelles du Canada refuse sa demande de mise en liberté.
En 2016, en raison de sa bonne conduite en prison, Gallese reprend graduellement sa liberté lors de sorties supervisées
En mars 2019, la Commission des libérations conditionnelles du Canada autorise la remise en liberté d'Eustachio Gallese et l'autorise à résider dans une maison de transition.
En septembre 2019, la Commission prolonge la semi-liberté de Gallese pour une période de six mois.
Le 22 janvier 2020, Marylène Lévesque, 22 ans, une employée d'un salon de massage érotique originaire de Chicoutimi (Saguenay), est assassinée dans une chambre de l'hôtel Sépia près de l'Aquarium de Québec à Sainte-Foy (Québec) ; Eustachio Gallese, 51 ans, qui aurait offert 2 000 $ à Marylène Lévesque pour qu'elle le rejoigne dans une chambre de l'hôtel Sépia, avait été condamné en 2006 pour le meurtre de Chantale Deschênes, 32 ans, sa conjointe d'alors.

Sources :

Le Devoir du 26 janvier 2020, page A3)
Le Journal de Montréal 28 janvier 2020, page 10)

Outils personels