Dion (Derek)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Le 2 avril 1995, deux adolescents âgés de 15 ans et un autre de 13 ans, assassinent le révérend Frank Toope, 75 ans, pasteur protestant à la retraite, et son épouse, Jocelyn, 70 ans, dans leur résidence de Beaconsfieldé

En 1993, ils avaient été condamnés à 3 ans de prison.
Le 9 février 2000, deux des meurtriers des Toope, dont Ryan Patrick McPhee, sont arrêtés à Toronto pour vol d'auto et bris de conditions.
Le 1er décembre 2010, l'automobile conduite par McPhee au cours d'un violent orage emboutit un camion remorque ; Derek Pion, le passager de l'automobile est tué sur le coup ; McPhee est accusé de conduite avec les facultés affaiblies ayant causé la mort de Derek Dion ; il avait bu 6 bouteilles de bière avant de prendre le volant ; les essuie-glace qui avaient été réparés grossièrement, fonctionnaient mal ; comme conditions de sa libération sous conditions, il doit demeurer au centre de thérapie Freedom House ; il est expulsé de cette maison parce qu'il cause des problèmes au personnel ; il doit cependant se rapporter à la police après son expulsion du centre, mais il ne le fait pas.
Le 9 octobre 2012, un mandat d'arrêt est alors émis contre lui.
En 2012, Ryan Patrick McPhee a été condamné à 6 mois de prison pour assaut commis en 2005
En 2012, McPhee et trouvé coupable des meurtres non prémédités de Frank et Jocelyn Toope commis e 2 avril 1995.
Le 10 janvier 2013, McPhee est l'objet d'un mandat d'arrêt pour assaut et menaces de mort.
Le 9 avril 2013, McPhee est retracé lorsque la police enquête sur un assaut armé commis à l'intersection du Boulevard Pie-IX et de la rue Bellechasse à Montréal ; lorsqu'elle l'arrête, la police se rend compte qu'il était recherché depuis octobre 2012. En mai 2012, Ryan Patrick McPhee est libéré sous conditions disparaît après le 14 juin 2012. Le 31 avril 2014, il comparaît à Montréal et le juge ordonne qu'il soit détenu en attendant l'audition de la demande de mise en liberté le 21 avril 2014.

Outils personels