Dion (Georgette)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Le 22 août 2004, vers 3 h, à Montréal, le cadavre de Georgette Dion, 69 ans, est trouvé dans le duplex qu'elle partageait avec sa fille, Nathalie Dion, 35 ans, et son fils, Jacques Dion, 24 ans, sur la rue de Castille à Montréal ; c'est sa Nathalie Dion qui avait appelée la police disant qu'elle était déprimée et avait besoin d'aide ; Nathalie Dion, qui a un casier judiciaire pour vol, vol à main armée, menace de mort, incendiat et harcellement, est accusée de meurtre non prémédité relativement au décès de sa mère ; le 23 juin 2005, elle reconnaît sa culpabilité à l'accusation de meurtre non prémédité et elle est condamnée à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 10 ans de sa peine derrière les barreaux.
Outils personels