Domtar (entreprise industrielle)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Production de papier et matériaux de construction.


  • Principaux actionnaires - Société générale de Financement SGF (28 %) et la Caisse de dépôt et placement du Québec (16,5 %). Exploite des usines au Canada et aux États-Unis.


  • Éphémérides -


1851
Construction d'une petite usine d'allumettes par Ezra Butler Eddy sur la rive gauche de la rivière des Outaouais.
1857
E.B. Eddy commence à fabriquer des sceaux en bois dans son usine.
1866
E.B. Eddy construit sa première scierie.
1878
E. B. Eddy obtient un brevet pour l'invention des fibres durcies qui assurent une certaine étanchéité au bois.
1881
E. B. Eddy éclaire ses usines de Hull à l'électricité.
1882
E.B. Eddy se lance dans la production de pâte à papier à Hull.
1901
Importante grève des employés de la compagnie E.B. Eddy ; la ville de Hull fait appel à la Gendarmerie royale pour y mettre fin.
1919
Première grève de travailleuses au Québec, les allumettières de la compagnie E.B. Eddy à Hull.
1924
Lock-out des allumettières par la compagnie E.B. Eddy à Hull.
1929
Fondation d'une compagnie sous le nom de Dominion Tar and Chemical Company Ltd qui devient propriétaire des usine de goudronnage et de créosotage de la compagnie britannique mère.
1943
La compagnie Weston, spécialisée dans l'alimentation achète la compagnie forestière E.B. Eddy de Hull.
1946
La compagnie Standard Chemicals devient actionnaire majoritaire lorsqu'elle acquiert 52 % des actions de Dominion Tar and Chemical qui, outre le goudronnage et le créosotage, s'intéresse alors aux produits chimiques, au sel, à la brique et autres matériaux de construction.
1951
La compagnie Dominion Tar and Chemical Company Ltd achète tous les actifs de Standard Chemicals (devenue propriété d'Argus Corporation en 1945) ; Standard Chemicals est alors liquidée laissant à Argus un groupe minoritaire mais important d'actions de la Dominion Tar and Chemical.
1962 La municipalité de Hull adopte une résolution invitant les citoyens à planter un sapin en face de leur résidence.
1965
La compagnie Dominion Tar and Chemical Company Ltd adopte le nom de Domtar Ltd.
1977
La compagnie adopte le nom de Domtar Inc.
1997
Fondation de la co-entreprise Norampac par Domtar et le groupe Cascades (50 %) pour la fabrication de cartons-caisse ; la nouvelle entreprise a une capacité annuelle de 1,1 million de tonnes métriques.
1998
(31 juillet 1998) Acquisition de la compagnie E.B. Eddy de la Compagnie Weston au prix de 803 millions $.
2000
(10 juillet 2000) La compagnie Domtar acquiert le marchand indépendant de papiers d'impression et de papiers d'affaires aux États-Unis, la Ris Paper Company au prix de 90 millions $US.
2001
(4 juin 2001) Domtar annonce qu'elle a fait l'acquisition au prix de 1,65 milliard $US, de 4 usines de papier non couché (papier d'impression et d'affaires) de la papetière américaine Georgia-Pacific, celles de Nekoosa et de Port Edwards, Wisconsin, États-Unis, celle de Ashdown, Arkansas, États-Unis et celle de Woodland, Maine, États-Unis ; Domtar devient ainsi le deuxième plus important producteur de ce genre de papier en Amérique du Nord et le troisième au monde.
2005
(24 novembre 2005) Domtar Inc. ferme son usine de pâte kraft et sa scierie de Lebel-sur-Quévillon et met à pied ses 425 employés de production (les coûts de main-d'oeuvre et des matières ligneuses, la baisse du prix de la pâte sur les marchés, et l'augmentation de la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain sont les facteurs invoqués par la compagnie pour expliquer cette décision ; la valeur de l'action de Domtar est passée de 19 $ à l'été 2004 à 6,50 $ le 24 novembre 2005 ; les salariés se considèrent en lock-out.
(30 novembre 2005) Domtar annonce qu'elle cessera l'exploitation de ses scieries de Grand-Remous et de Malartic.
2006
(Mai 2006) Domtar suspend l'exploitation de ses scieries de Grand-Remous et Malartic et met à pied ses 445 employés.
(23 août 2006) La compagnie américaine Weyerhaeuser et Domtar Inc. forment une nouvelle compagnie appelée Domtar Corp. qui intègrera la production de papiers fins des deux compagnies-mères ; les actionnaires de Weyerhaeuser seront propriétaires de 55 % des actions de la nouvelle Domtar et les actionnaires de Domtar en possèderont 45 % ; le président de la nouvelle Domtar sera Raymond Royer ; le siège social restera à Montréal ; le chef des opérations sera l'actuel président de Weyerhaeuser qui s'établira à Montréal ; les 10 usine de pâtes et papiers (7 aux États-Unis et 3 au Canada dont une seule au Québec) de la compagnie Weyhaeuser passeront à la nouvelle Domtar.
(11 octobre 2006) La compagnie annonce la fermeture prochaine pour des périodes indéterminées de ses scieries de Lebel-sur-Quévillon (140 employés), Val-d'Or, Matagami au Québec, et Nairn Center en Ontario, et la mise à pied de 490 travailleurs d'usine et de 460 travailleurs en forêt.
2007
(7 mars 2007) La transaction Weyerhauser Domtar est complétée et la nouvelle compagnie devient officiellement Domtar Corp. Les actionnaires de Weyerhauser reçoivent 55 % des actions de la nouvelle entité et ceux de Domtar 45 %.
(22 juin 2007) Domtar annonce la vente de ses scieries du Québec (Grand-Remous, Lebel-sur-Quévillon, Malartic, Matagami, Sainte-Marie et Val-d'Or) et de l'Ontario (Ear Falls, Nairn Centre, Timmins et White River) à la compagnie Conifex inc., une nouvelle entreprise dans laquelle elle détient 19,9 % des actions ; le prix de la transaction est de 285 millions $.
(31 juillet 2007) Domtar annonce qu'elle cessera ses activités à ses papeteries de Gatineau et d'Ottawa le 27 octobre 2007 et mettra à pied 250 travailleurs de ces usines ; la hausse de la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain (.86 en 2005 - .96 en juillet 2007) est en partie responsable de ces fermetures, de même que le besoin de rationalisation dû à une surproduction de papier à magazines depuis l'avènement des systèmes de communication par internet.
(28 septembre 2007) Le ministre des Ressources naturelles du Québec, Claude Béchard, annule les droits de coupe de Domtar rattachés aux usines de Malartic et Grand-Remous parce que selon lui, la fermeture de ces usines est définitive ; il refuse de transférer les droits de coupe accordés à Domtar à moins que Conifex ne rembauche les 445 travailleurs congédiés de ses scieries de Grand-Remous et Malartic ; Domtar conteste cette décision devant la Cour supérieure du Québec, mais la transaction avec Conifex est compromise, puisque ces droits de coupes en étaient un élément important pour le nouveau propriétaire qui voulait les transférer aux scieries de Val-d'Or et de Matagami. En octobre 2007, la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain est de 1,02 $.
(13 décembre 2007) Domtar annonce qu'elle fermera son moulin à papier de Port Edwards, Wisconsin, États-Unis, et qu'elle y mettra à pied 500 employés au cours du deuxième trimestre de 2008 et qu'elle arrêtera complètement l'une de ses machines à papier à son usine de papier fins non couchés de Dryden, Ontario, Canada, ce qui entraînera la mise à pied de 125 employés ; sa production de papier sera réduite de 342 000 tonnes/an.
2008
(1 mai 2008) Domtar reçoit du gouvernement la permission de rediriger 665 000 m3 de ses droits de coupe vers sa scierie de Val-d'Or et 540 000 m3 vers sa scierie de Matagami, soit le tiers de ses droits de coupe associés à sa scierie de Lebel-sur-Quévillon ; les 2 autres tiers sont octroyés à AbitibiBowater.
(2 octobre 2008) John D. Williams, 54 ans, est choisi pour présider la compagnie Domtar en remplacement de Raymond Royer, 69 ans.
(18 décembre 2008) Domtar annonce que son moulin à papier et sa scierie de Lebel-sur-Quévillon sont définitivement et irrémédiablement fermés.
2009
(5 février 2009) Domtar annonce la cessation des opérations de son usine de North Carolina, États-Unis, et la paralysie de 2 machines à l'usine de Plymouth, États-Unis.
(5 mars 2009) Domtar annonce la suspension pour une durée indéterminée des activités de son usine de pâte de feuillus de Woodland (Baileyville), Maine, États-Unis.
(10 juin 2009) Domtar annonce la reprise de l'exploitation de l'usine de Woodland, Maine.
2010
(29 mars 2010) Domtar annonce la vente de ses scieries de Colombie-Britannique à EACOM Timber Corp. ; le prix de la transaction est de 80 millions $ + 30 à 40 millions $ en capital de roulement ; Domtar conserve 19 % des actions dans la nouvelle compagnie.
2011
(Été 2011) Domtar annonce l'acquisition de la compagnie Attends North America pour la somme d'environ 315 millions $.
(29 mars 2011) Domtar annonce l'arrêt de production de l'une des 4 machines de son moulin de Ashdown (Arkansas, États-Unis) afin de maintenir un équilibre entre l'offre et la demande de papier commerciaux ; l'usine qui produisait 905 000 tonnes, verra sa production annuelle réduite à 780 000 tonnes avec 940 employés au lieu de 2 065 employés.
2012
(27 janvier 2012) La compagnie annonce l'acquisition de la société Attends Health Care Europe de Ruthland Partners pour la somme d'environ 236,4 millions $ spécialisée dans la fabrication de produits de soins personnels comme l'incontinence.
(31 janvier 2012) La compagnie Fortress Paper de Colombie-Britannique achète l'usine de Domtar de Lebel-sur-Quévillon et annonce la remise en production de l'ancienne usine de Domtar qui y fabriquera désormais de la pâte de rayonne (pâte dissolvante à usage textile qui sera vendue aux usines de textile de la Chine qui en a besoin à cause de l'augmentation des prix du coton ; pour ce faire la compagnie investira 232,7 millions $ et Investissements Québec lui prêtera 132,4 millions $ remboursables sur une période de 10 ans. Cet investissement permettra la création de 300 emplois à l'usine et près de 400 emplois dans le secteur forestier et le transport ; l'usine devrait rentrer en production au 2e trimestre de 2012.
2013
22 mars 2013) La compagnie annonce l'acquisition la division des produits de papier et des supports pour médias imprimés de la compagnie Xeros aux États-Unis.
(28 mai 2013) La compagnie achète la compagnie américaine Associated Hygienic Products qui fabrique des couches jetables pour enfants ; le prix de la transaction est de 272 millions $.
(19 novembre 2013) La compagnie annonce l'acquisition d la compagnie Indas fabriquant de couches pour adultes. le prix de l'acquisition est de 285 millions t ou 403 millions $.
2014
(26 août 2014) La compagnie annonce la vente de son unité de fabrication des films de sécurité des billets de banque de Thurso à la compagnie Nanotech Security Corporation au prix de 17,5 millions $. L'acheteur a signé une entente pour la fourniture de matériel à la compagnie qui fabrique les billets de banque suisses.

Outils personels