Fils de la Liberté, Société des (formation paramilitaire et civile)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Créée le 5 septembre 1837 pour promouvoir la résistance à la proclamation du gouverneur Gosford prohibant les réunions publiques de protestation contre l'une des 10 résolutions arrêtées par lord Russell, ministre anglais responsable des colonies. Cette résolution autorisait le gouverneur à puiser dans le trésor public avec ou sans l'autorisation de la Chambre d'assemblée. L'association des Fils de la Liberté faisait pendant au Doric Club. Sa devise était En avant!. Sa division civile et sa division militaire étaient dirigées respectivement par André Ouimet et par Thomas S. Brown ; parmi ses autres dirigeants, on trouve Rodolphe Trottier Desrivières, H.-Alphonse Gauvin, George de Boucherville, Amédée Papineau, François Tavernier et Joshua Bell. Comprenait à l'origine entre 700 et 800 membres.
Outils personels