Fleury de La Gorgendière (Joseph)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Homme d'affaires (commerçant et armateur) né en 1676 à Québec.

Agent principal (1706-1707) pour la traite au fort Frontenac (Kingston, Ontario).
Père de la lignée Fleury/Jolliet d'Amérique.
Épouse Claire Jolliet à Québec en 1702 ; de cette union sont issus Louis Fleury, Marie-Claire Fleury (mariée à Thomas-Jacques Taschereau), Joseph Fleury, Louise-Thérèse Fleury, Marie-Catherine Fleury, François-Étienne Fleury, Ignace-Louis Fleury, Charlotte-Ursule Fleury, Marie-Madeleine-Françoise Fleury et Marie-Thomasse Fleury.
Son épouse ayant hérité d'une partie de la pêcherie des loups marins de Mingan, il se lance dans le commerce de l'huile de cet animal en 1707.
Agent général au Canada de la Compagnie des Indes (1731-1753).
Au décès de son père survenu en 1715, il hérite d'une partie de la seigneurie de Deschambault (37) ; il achète le reste de la seigneurie en 1720.
En 1736, il obtient la seigneurie contigüe à celles de Thomas-Jacques Taschereau et François-Pierre Rigaud de Vaudreuil, ses deux gendres ; il nomme sa seigneurie Saint-Joseph-de-la-Nouvelle-Beauce (112).
Fils de Jacques-Alexis Fleury Deschambault. Gendre de Louis Jolliet d'Anticosti.
Décès en 1755 à Québec.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)

Outils personels