Forestier (Antoine)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Militaire et homme de sciences (chirurgien) né vers 1646 à Séverac-le-Château (Aveyron, Rouègue (France).

Arrive en Nouvelle-France à l'été de 1665 comme chirurgien de la compagnie de LaMotte du Régiment de Carignan-Salières.
S'établit sur la rue Notre-Dame à Ville-Marie (Montréal).
Père de la lignée Forestier/Cavelier d'Amérique.
Épouse Marie-Madeleine Cavelier à Ville-Marie (Montréal) le 25 novembre 1670 ; de cette union sont issus Antoine Forestier, Marguerite Forestier (mariée à Jean-Baptiste Bissot), Marie-Madeleine Forestier (mariée à Jean-Baptiste Poulin), Anne-Françoise Forestier (mariée à Charles-François Bissot), Angélique Forestier, Bertrand Forestier (marié à Élisabeth Camois), Jean-Baptiste Forestier, Pierre Forestier (marié à Marie-Geneviève Bouchard) et Marie-Élisabeth Forestier (mariée à Joseph Istre).
Décès en 1717 (7 novembre) à Montréal.
En 1729, il avait 39 descendants.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Les Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Pour le Christ et le Roy - La vie au temps des premiers Montréalais (sous la direction de Yves Landry, Libre Expression, Art Global, 1992)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presses de l'Université de Montréal, 1987).

Outils personels