Frères du Sacré-Coeur s.c. (communauté religieuse de frères)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Éphémérides -


1821 Fondation de la communauté à Lyon (France) par le père André Coindre de la Société de la Croix de Jésus.
1872 La communauté s'établit à Victoriaville.
1894 La communauté s'établit à Saint-Lin.
1901 La communauté s'établit à l'École Meilleur de Montréal.
1902 La communauté s'établit à Notre-Dame-de-Grâce-Ouest.
1907 La communauté s'établit à l'École Roussin de Pointe-aux-Trembles (Montréal).
1908 La communauté s'établit à l'École Richard de Verdun.
1932 La communauté s'établit à Granby.
1946 La communauté s'établit à Princeville et à Drummondville,
2000 La communauté oeuvre également à L'Ancienne-Lorette, à Rimouski et à Bromptonville.
2004 La communauté cesse ses activités à Granby.
2016 La communauté est poursuivie en dommages par d'anciens élèves qui accusent des frères de les avoir agressés sexuellement lorsqu'ils étaient pensionnaires du Collège du Mont Sacré-Coeur à Granby.

Accusés d'avoir commis leurs crimes au collège entre 1940 et 1980.

Frère Claude Lebeau, aussi connu sous le nom de frère Gatien, président
Frère Paul-Émile Blain, aussi connu sous le nom de frère Maître
Frère Louis Raymond, aussi connu sous le nom de frère Raymond Decelles
Frère Jean-Guy Roy, a été promu à titre de superviseur provincial et administrateur de la communauté, le poste le plus élevé dans la hyérarchie de la communauté au Québec.
Frère Majorique Duchesne
Frère Roch Messier
Hervé Aubin, aussi connu sous le nom de frère Économe
Georges-Arthur Eudes
Jerry et Gilles
Frère Léon-Maurice Tremblay
2018 (Février 2018) Un Sénégalais poursuit la communauté pour 1,4 million $ au Québec pour des agressions sexuelles qu'il aurait subies alors qu'il n'était âgé que de 12 ans dans les années 1980 aux mains du frère Marcel Courteau qui était alors directeur d'école à Kaolac, au Sénégal ; Courteau est décédé en 2017 à l'âge de 92 ans.
(Sources : Le Devoir, 10 février 2018, page 32, 19 février 2018, page B6)
2019 (5 décembre 2019) Un action collective est intentée contre la communauté pour des abus sexuels commis par certains de ses membres à l'endroit de leurs étudiants entre les années 1940 et 1980 ; l'un des principaux plaignants, «surnommé F.» qui demande une compensation de 950 000 $, allégue qu'il a été répétitivement abusé sexuellement par le frère Léon-Maurice Tremblay lors des camps d'été organisés par la communauté des Frères du Sacré-Coeur en 1978 ou en 1979. Le frère Léon-Maurice Tremblay est décédé en 2017.
Les victimes participant à l'action collective seraient entre autres originaires de Verdun, LaSalle, Sherbrooke, Drummondville, Vaudreuil, Rosemere et Chertsey

Outils personels