Garnier (Jeanne)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Née vers 1636 sur l'île d'Oléron (Charente-Maritime, Saintonge, France).

Arrive en Nouvelle-France en 1657.
Mère de la lignée Maheu/Garnier d'Amérique.
Épouse (premières noces) René Maheu à Québec en 1657 ; de cette union est issu René Maheu (marié à Barbe Boucher).
Mère de la lignée Lamarre/Garnier d'Amérique.
Épouse (secondes noces) Louis de Lamarre dit Gasion à Québec en 1659 ; de cette union sont issus Pierre Lamarre (marié à Marie Paulet) et Louis Lamarre (marié à Anne Cantin).
Mère de la lignée Gendreau/Garnier d'Amérique.
Épouse (troisièmes noces) Pierre Gendreau dit LaPoussière à Château-Richer en 1663 ; de cette union sont issus Marie Gendreau (mariée à André Cassan, puis à René Bertrand), Anne Gendreau (mariée à Jean Méric), Jacques Gendreau (marié à Marie-Anne Dalleray), Pierre (marié à Marguerite Barbeau), Catherine (mariée à Jacques Delugré) et Geneviève (mariée à Gabriel Loyer dit Desnoyers).
En 1729, elle avait 137 descendants.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal-1983).
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presses de l'Université de Montréal, 1987).

Outils personels