Gauron, Goron (Michel ; dit Petitbois)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Militaire né en 1636 dans la paroisse Saint-Vincent-Puymaufrais (Vendée, Poitou, France).

Arrive en Nouvelle-France en 1665 comme soldat de la Compagnie de Berthier du Régiment de Carignan-Salières.
S'établit dans la seigneurie des Grondines, puis dans la seigneurie de Deschaillons (100), dont il est le premier habitant, sur 2 terre de 4 x 40 arpents qui lui sont concédées en 1689 par le seigneur de Saint-Ours et Deschaillons.
Père de la lignée Goron/Robineau d'Amérique.
Épouse Marguerite Robineau à Québec en 1668 ; de cette union sont issus Anne-Françoise Gauron (mariée à Robert Houy), Gilles Gauron, Marie-Marguerite Gauron (mariée à Pierre Mailhot), Angélique Gauron (mariée à Jean Leboeuf), Marie-Charlotte Gauron (mariée à François Mailhot), Michel Gauron (marié à Marie-Renée Hubert) et Marie Françoise Gauron (mariée à René Maillot).
Décès après 1716 dans la seigneurie de Deschaillons (100).
En 1729, il avait 19 descendants.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels