Howick (municipalité de village)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Superficie - 0,89 km2.
  • Gentilé - Howickois, oise.


  • Éphémérides -


1803 Construction d'un moulin par le fils de George Ellice, seigneur de Beauharnois ; l'endroit est alors appelé George's Mill.
1812 (26 octobre 1812) Bataille de la Châteauguay au lieu-dit Allan's-Corner, gagnée par le colonel Charles-Michel d'Irumberry de Salaberry et ses Voltigeurs contre l'armée d'invasion américaine.
1833 Constitution du Howick Village dans la seigneurie de Beauharnois ; le village est appelé Village de La Fourche par les Francophones.
1844 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse du Très-Saint-Sacrement.
1851 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Howick.
1885
(23 janvier 1885) Érection canonique de la paroisse du Très-Saint-Sacrement par détachement de celles de Sainte-Martine, Saint-Jean-Chrysostome et Saint-Malachie-d'Ormstown ; son territoire couvre une partie de la seigneurie de Beauharnois (64).
(2 avril 1885) Constitution de la municipalité de la paroisse du Très-Saint-Sacrement.
1889
Inauguration du pont Turcot (arche parabolique rivetée, 76,50 m) sur la rivière Châteauguay (le deuxième plus âgé des six ponts de cette sorte encore en place au Québec en 1999).
1909
Construction de l'église du Très-Saint-Sacrement.
1915
(29 octobre 1915) Constitution de la municipalité du village de Howick par détachement de celle de la paroisse du Très-Saint-Sacrement.
1923
La population de la paroisse est de 810 âmes.
1947 (
6 décembre 1947) Fondation de la Caisse populaire de Howick.
1990
La population de Howick est de 621 habitants, celle de Très-Saint-Sacrement, 1 362.
1998
(28 mars 1998) Des embâcles font déborder la rivière des Anglais et la rivière Châteauguay et les municipalités de Ormstown, Huntingdon, Howick, Saint-Chrysostome, Très-Saint-Sacrement et Havelock sont inondées et des centaines de résidents doivent évacuer leurs maisons.
2001
La population de Howick est de 636 habitants, celle de Très-Saint-Sacrement, 580.
2010
La population de Howick est de 589 habitants, celle de Très-Saint-Sacrement, 630
2019
La population de Howick est de 622 habitants, celle de Très-Saint-Sacrement, 817.

Howickois cités dans La Mémoire du Québec -

William Greig. Robert R. Ness. Ian Watson.

  • Attraits :


Église du Très-Saint-Sacrement (1909) ; plans d'Arthur Godin ; orgue Casavant (1937).
Lieu historique national du Canada de la Bataille-de-la-Châteauguay ;
Un fichier électronique permet de trouver les noms de ceux qui ont participé à la Guerre anglo-américaine de 1812-1814.
Église, presbytère et cimetière presbytérien aménagé sur un site que ceux-ci nomment Riverfield.

  • Services -


Aéroport privé.

  • Toponymie -


Howick rappelle le souvenir de Charles Grey, vicomte de Howick (1764-1845) ou de Henry George Grey (1802-1894), vicomte de Howick, secrétaire d'État anglais à la Guerre et aux Colonies (1846-1852) ; le Canada lui doit de pouvoir contrôler ses revenus et ses dépenses.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au sud-est de Salaberry-de-Valleyfield, sur la rive ouets du confluent des rivière Châteauguay et des Anglais.
Diocèse de Valleyfield.
Municipalité régionale de comté du Haut-Saint-Laurent.
Région touristique de la Montérégie.

  • Accès : Route 203 via Route 138.

Carte 9.

Carte 9 sur Google Maps

Outils personels