Joybert de Soulanges et de Marson (Pierre de)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Militaire né en 1641 à Saint-Hilaire-de-Soulanges (France).

Arrive en Nouvelle-France le 17 août 1665 comme lieutenant de la Compagnie de Grandfontaine du Régiment de Carignan-Salières.
Père de la lignée Joybert/Chartier d'Amérique.
Épouse Marie-Françoise Chartier à Québec en 1672 ; de cette union sont issus Louise-Élisabeth Joybert (mariée à Philippe de Rigaud de Vaudreuil) et Pierre-Jacques Joybert de Soulanges (marié à Marie-Anne Bécart).
En 1672, on lui concède une vaste seigneurie près de l'embouchure de la rivière Saint-Jean (Acadie) alors que la seigneurie voisine va à son frère Jacques ; il nomme sa seigneurie Joybert.
En 1676, il obtient deux autres concessions comprenant l'emplacement de l'actuelle ville de Fredericton et celui du fort de Jemseg en Acadie placé sous son commandement.
Décès en 1678 à Jemseg (Acadie).
En 1729, il avait 16 descendants.

  • Distinctions -


Le nom du canton de Joybert proclamé en 1965 et situé au sud-est du lac Mistassini dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean honore sa mémoire.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels