Lalonde (Francine)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

Études à l'Université de Mntréal-UdeM (histoire).
Enseignante de cégep.
Présidente de la Fédération des enseignants du Québec (CSN, 1970-1976) ; la première femme à occuper cette fonction..
Vice-présidente de la Confédération des syndicats nationaux -CSN (1976-1978) ; la première femme à occuper cette fonction.
Candidate du Parti québécois défaite dans le comté de Bertrand par Robert Bourassa en 1985.
Candidate défaite à la direction du Parti québécois après la démission de René Lévesque en 1985.
Députée du Parti du bloc québécois-PBQ de Mercier (1993-2004), puis de La Pointe-de-l'Île (2004-2010) à la Chambre des communes-Cdesc.
En 2005, elle dépose un projet de loi à la Chambre des communes visant à amender le code criminel du Canada pour reconnaître le droit de mourir avec dignité (suicide assisté médicalement) ; en 2006 on lui diagnostique un cancer des os. Le miélome multiple, un cancer des os traitable mais non guérissable, est diagnostiqué de nouveau en 2008, puis en septembre 2010.
Ministre déléguée à la Condition féminine (Janvier à juin 1985) dans le cabinet de René Lévesque ; elle n'est pas députée lorsqu'elle devient ministre.
Le 15 janvier 2014, la Cour suprême a accepté de reconsidérer la constitutionnalité de l'article du Code criminel interdisant l'aide au suicide. Au même moment, un projet de loi sur l'aide à mourir est étudié article par article à l'Assemblée nationale ; cette étape du projet de loi devrait mener à son adoption finale au cours de la session 2013-2014 de l'Assemblée nationale.
Décès à Laval en 2014 (16 janvier).

  • Publications -


D'abord un coup de coeur (essai, 1995)

Outils personels