Lavoie (Donald)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Meurtrier (tueur à gages) né à Chicoutimi (Saguenay) en 1942.

Tueur attitré du gang des frères Dubois pendant 10 ou 12 ans.
En juin 1971, il abat Louis Fournier, le propriétaire du Jan-Lou Café et Robert Beaupré, le gérant du café parce qu'ils avaient refusé la protection du clan Dubois.
Arrêté à New York, il est accusé de meurtre, mais, à la suite de témoignages contradictoires, il est acquitté en 1972.
Le 25 juillet 1973, lui et Claude Dubeau agissant sur ordre de Claude Dubois abattent Richard Desormiers et Jacques-André Bourassa pendant que Yvon Belzile vole l'automobile de Désormiers. Lavoie assistait aux noces de Michel Dubeau au Quality Inn de la rue Sherbrooke à Montréal lorsqu'il a entendu une conversation entre Claude Dubois et Alain Charron qui discutaient de son assassinat ; il réussit à s'échapper en se jetant dans la chute à linge de l'hôtel. Lui et Jean Tremblay, dont les Dubois voulaient aussi se débarrasser, décident de lutter contre eux.
Le 7 décembre 1980, pour financer leur lutte, ils kidnappent le banquier Thomas Prucha, son épouse et sa belle-mère ; pendant que Lavoie garde les deux femmes, Tremblay conduit Pricha à sa banque où ce dernier retire 135 000 $ qu'il remet aux deux kidnapeurs. Le 23 décembre 1980, la police arrête Lavoie à son chalet de Saint-Alphonse-Rodriguez ; il passe Noël en prison et décide de devenir délateur pour sauver sa peau. Grâce à son témoignage, le clan des frères Dubois est anéanti. Il admet avoir tué 15 personnes au cours de sa carrière de tueur, mais on croit qu'il aurait participé à au moins 25 assassinats. Voir également Guerres des gangs.

  • Bibliographie -


Le Tueur: confessions d'un ex tueur à gages (Alain Stanké, Éditions du Carré, 2004)
Donald Lavoie. Tueur à gages (Carole De Vault et Richard Desmarais)
Le Tueur. Histoire véritable de Donald Lavoie (DVD, 2006).

Outils personels