LeBlanc (Arthur)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

Études au Séminaire de Québec et à l'École normale de musique de Paris avec Georges Enesco, Maurice Hayot et Jacques Thibaud.
Son père, luthier et professeur, lui fabrique un violon miniature qui lui vaut d'être acclamé dès l'âge de 5 ans comme un prodige.
Il se produit sur les scènes importantes du Canadam d'Europe et des États-Unis.
On le surnomme le poète acadien du violon et le violoniste national du Canada.
Joue sur un stradivarius de 1733 nommé Des Rosiers qui lui a été fourni par la Société du bon parler français.
Après sa mort, ce violon est l'objet d'un litige entre sa succession et celle de la famille de Ludger Simard, de Sorel, qui le lui avait fourni ; ce violon aboutit entre les mains d'Angèle Dubeau.
Décès en 1985 (19 mars 1985) à Québec.

  • Distinctions -


Prix d'Europe de l'Académie de musique du Québec. Le nom du mont Arthur-Leblanc (548 m) situé au nord-ouest de Sacré-Coeur dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean honore sa mémoire.

Violon : instrument à cordes frottées conçu au XVIe siècle (entre 1680 et 1737) dans l'atelier du luthier italien Antonio Stradivari (1644-1737) ; Ce pourrait être Stradivari qui a donné au violon sa forme actuelle.

En 2017, la valeur des instruments Stradivarius se situe entre 5 et 20 millions $Can.

Le violon est fait de plusieurs bois différents :
Épicéa (épinette) pour la table d'harmonie
érable pour le dessus, l'intérieur et le dos
palissandre pour les chevilles (tête) et
ébène pour la touche


  • Bibliographie -


Arthur LeBlanc, le poète acadien du violon (Renée Maheu, 2004).

Outils personels