MacLennan (John Hugh)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Homme de lettres (romancier et essayiste) né en 1907 à Glace Bay (Nouvelle-Écosse).

Études à la Dalhousie University de Halifax (Nouvelle-Écosse), à la Oxford University (Angleterre) et à la Princeton University du New Jersey, États-Unis (thèse de doctorat, et réimprimée en 1968 par A).
Professeur au Lower Canada College de Montréal (1935-), et au Département d'anglais de la McGill University (1951-1981).
Décès en 1990 à Montréal.

  • Publications - Liste partielle


Romanxyrhynchus : An Economic and social study about the decline of a Roman Colony in Egypt (Thèse de doctorat, publiée par Princeton University Press en 1935 et réimprimée Par A. M. Hakkert en 1968)
Barometer Rising (roman, au sujet de la structure sociale de la Nouvelle-Écosse et de l'explosion de Halifax en 1917, Duell, Sloan and Pearce, 1941 ; traduit en français par Jean Simard sous le titre Le Temps tournera au beau, Hurtubise HMH, 1966)
Two Solitudes (roman au sujet des tensions entre le Canada anglais et le Canada français, Collins, 1945 ; traduit en français par Louise Gareau Des-Bois sous le titre Deux solitudes, Éditions Spes, 1963 ; réédité par la Bibliothèque québécoise)
The Precipice (roman, Collins, 1948)
Cross Country (essai, Collins, 1949)
Each Man's Son (roman, Macmillan, 1951)
Thirty and Three (essai, Macmillan, 1954)
The Watch That ends the Night (roman, Macmillan, 1957 ; traduit en français par Jean Simard sous le titre Le Matin d'une longue nuit, Hurtubise HMH, 1967)
Scotchman's Return and Other Essays (Macmillan, 1960)
Seven Rivers of Canada (Macmillan, 1961)
Return of the Sphinx (roman, Macmillan, 1967)
The Colour of Canada (McClelland and Stewart, 1967)
The Other Side of Hugh MacLennan (essais, Macmillan, 1978)
Voices in Time (roman, Macmillan, 1980)
On being a Maritime Writer (essai, 1984)
Dear Marian, Dear Hugh : The Maclennan-Engel Correspondance (Christi Verduyn Éditor, 1995)

  • Distinctions -


Bourse Rhodes.
Prix de littérature du Gouverneur général du Canada-GGC (1945) pour Two Solitudes.
Prix de littérature du Gouverneur général du Canada-GGC (1948) pour The Precipice.
Prix de littérature du Gouverneur général du Canada-GGC (1949).
Prix de littérature du Gouverneur général du Canada-GGC (1953).
Membre de la Société royale du Canada-SRC (1953).
Prix de littérature du Gouverneur général du Canada-GGC (1959) pour The Watch That Ends the Night.
Prix Molson du Conseil des arts du Canada-CAC (1966).
Compagnon de l'Ordre du Canada-COC (1967).
Prix de la Royal Bank of Canada-RBC (1984).
Chevalier de l'Ordre national du Québec-CONQ (1985).

Outils personels