Massé (Henri)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Syndicaliste né en 1946 à Roquemaure. Études à l'Université de Montréal. Agent d'affaires à l'Union des employés publics du Canada (1969-). Directeur adjoint (1982-1991), puis directeur québécois (1991-1993) du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP). Vice-président (1991-1993), secrétaire général (1993-1998), puis président (1998-2007) de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec. Président du conseil d'administration du Fonds de solidarité des travailleurs du Québec (1998-2007). Son fils Nicolas Massé est directeur chez Marton Construction (Accurso), une compagnie appartenant à Tony Accurso, un entrepreneur de construction dont les entreprises ont été financées à près de 250 M $ par le Fonds de solidarité. Richard Massé, le frère de Henri, est responsable de l'inspection à la Commission de l'industrie de la construction du Québec responsable de la surveillance du respect des règle, décrets et conventions collectives par les entrepreneurs. En 2004, la compagnie Grue Guay avait acheté son concurrent Fortier Transfert dans lequel le Fonds avait investi 1,3 M $ en 2001. En 2005, Henri Massé, son fils Nicolas, et Jean Lavallée, président de la FTQ-Construction, ont participé à un voyage de pêche sur la rivière George financé par la compagnie Grues Guay au prix de 8 800 $ par tête. Le 6 mai 2010, Le président de la FTQ nomme Henri Massé comme conseiller spécial en vue de régler les conflits qui subsistent à l'intérieur de la FTQ-Construction depuis les dernières élections à la présidence qui avaient vu l'élection de Richard Goyette avec 2 voix de majorité.
Outils personels