Masson (Louis-François-Rodrigue ou Roderick)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

Études au Collège des jésuites de Georgetown, Columbia district, États-Unis, au Holy Cross College de Worcester, Massachusetts, États-Unis, et au Séminaire de Saint-Hyacinthe.
Maire et échevin de Terrebonne (1867-1873, 1874 et 1875-1878). Député du Parti conservateur du Canada-PCC de Terrebonne à la Chambre des communes-Cdesc (1867-1882). Ministre de la Milice et de la Défense (1878-1880) dans le cabinet de John A. Macdonald.
Sénateur du Parti conservateur de la division des Mille-Isles (1882-1887 et 1890-1903).
Conseiller du Parti conservateur de la division de Lanaudière au Conseil législatif de la province de Québec-CLPQ (1884).
Lieutenant-gouverneur de la province de Québec (1884-1887).
Fils de Joseph Masson. Frère d'Édouard Masson. Beau-père de Emmanuel Berchmans Devlin. époux de Louise-Rachel-Marguerite McKenzie, la fille d'Alexandre McKenzie et de MarieLouise Trottier Desrivières.
Décès en 1903 à Montréal.

  • Distinctions -


Commandeur de l'Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand (1887).
Le nom du canton de Masson proclamé en 1894 et situé sur le lac Taureau dans la région de Lanaudière honore sa mémoire.


Outils personels