Masta (Mathurin),

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Homme de métier (maître maçon et tailleur de pierres) né vers 1644 dans la paroisse Saint-Denis-la-Chevasse (Vendée, Poitou, France).

Arrive en Nouvelle-France en 1659.

Père de la lignée Masta/Éloy d'Amérique.



Épouse Antoinette Éloy, une fille du Roy à Ville-Marie (Montréal) le 14 décembre 1665 et s'établit à Pointe-aux-Trembles (île de Montréal) ; de cette union sont issus Cunégonde Masta (mariée en premières noces au taillandier Jean-Baptiste Demers, puis, en secondes noces, au soldat Joseph Dambournay), Pierre Masta (tué par les Iroquois le 2 juillet 1690 à Pointe-aux-Trembles, île de Montréal), Toussaint Masta (marié à Marie-Thérèse Leclerc), Marguerite Masta (mariée à Jean-Baptiste Lalonde), Jeanne Masta et Barbe Masta décédées respectivement à 11 ans et 4 ans lors de l'épidémie de variole de novembre 1687.
S'établit à Pointe-aux-Trembles (île de Montréal).
Décès en 1688 à Pointe-aux-Trembles (Montréal).

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Pour le Christ et le Roy - La vie au temps des premiers Montréalais (sous la direction de Yves Landry, Libre Expression, Art Global, 1992)
Les Filles du Roy au XVIIe siècle (Yves Landry, Leméac, 1992)


Outils personels