Mercier (étymologie)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Mercier, ou Lemercier, désignait un marchand qui vend en gros ou en détail du fil, des aiguilles, des rubans et autres menues marchandises pour l'habillement et la toilette des femmes.

Mercier désignait aussi un «colporteur qui va par les villes et les villages pour y vendre toutes sortes de marchandises de menue mercerie».
En 2000, en France, il y a 63 700 personnes qui portent le patronyme Mercier dont une concentration de Mercier dans le Nord-Pas-de-Calais, et une concentration de Lemercier en Seine-Maritime.

  • Dicton -


À petit mercier, petit panier, c'est-à-dire : «Proportionner sa dépense à son revenu quand on a peu de biens».
Au jour du jugement, chacun sera son mercier et portera son panier, c'est-à-dire : «Chacun répondra de ses fautes et en portera la charge».
Il tuerait un mercier pour un peigne, c'est-à-dire : «C'est un homme colérique».

  • Crédits -


Dictionnaire étymologique des noms de famille et prénoms de France (Albert Dauzat, Larousse Sélection, Librairie Larousse, 1969)
Les noms de famille de France (Histoire et anecdotes, sous la direction de Marie-Odile Mergnac, Archives & Culture, Paris, 2000)

Outils personels