Montfortains s.m.m. (communauté religieuse de pères)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Fondée en 1705 à Saint-Laurent-sur-Sèvres (France) par saint Louis-Marie Grignion de Montfort (1673-1716).

1882 Arrivée des pères Montfortains qui s'établissent à Montfort.
Ouverture des registres de la paroisse Notre-Dame-de-Montfort.
Fondation de l'orphelinat par la Compagnie de Marie (Montfortains).
1894 Les Montfortains prennent charge de la paroisse de La Présentation-de-la-Sainte-Vierge de Dorval.
1903 Les Montfortains établissent une maison de missionnaires à Dorval
2000 La communauté oeuvre dans les institutions et localités suivantes : maison provinciale, paroisse Marie-Reine-des-Coeurs, maison de retraites fermées Saint-Louis-Marie, sanctuaire Marie-Reine-des-Coeurs, Centre marial montfortain et aumônerie des soeurs de la Providence-s.p.*, à Montréal ; paroisse de la Présentation-de-la-Sainte-Vierge à Dorval ; maison Reine-des-Coeurs (noviciat) à Drummondville ; paroisse Marie-Médiatrice, à Jonquière.

Outils personels