Musée Dufresne-Nincheri (musée)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Adresse : 2929, rue Jeanne-d'Arc, près de l'intersection de la rue Sherbrooke Est et du boulevard Pie-IX à Montréal, en face du Jardin botanique et à côté du Parc olympique de Montréal.

Style Beaux-Arts ; plans de Marius Dufresne inspirés de ceux du Petit Trianon de Versailles, France ; fresques de Guido Nincheri
Constitué des résidences mitoyennes construites en 1915-1918 pour les frères Marius Dufresne et Oscar Dufresne, des industriels de la chaussure de la municipalité de Maisonneuve.
En 1925, les frères Dufresne prennent Guido Nincheri sous leurs ailes et lui offrent à titre d'atelier et de résidence le rez-de-Chaussée du 1832 boulevard Pie-IX ; Nincheri en fait son atelier et sa résidence en échange de quoi, le peintre se charge de la décoration des résidences des Dufresne sur la rue Sherbrooke Est.
En 1948, les résidences des Dufresne sont vendues à la Congrégation des pères de Sainte-Croix-CSC qui y aménage les classes supérieures de son Externat classique situé à proximité (aujourd'hui Cégep Maisonneuve).
En 1957 la ville de Montréal achète les résidences, mais la Congrégation de Sainte-Croix-CSC continuera de les occuper jusqu'en 1961.
En 1961 Le Musée d'art contemporain est logé au château jusqu'à son déménagement à la Cité du Havre dans un bâtiment d'Expo 67 ;
En 1968, les résidences sont de nouveau désertées.
En 1976, au décès de madame Marius Dufresne et jusqu'en 1981, la Fondation Macdonald-Stewart reconstitue les deux résidences et les anciens meubles sont récupérés et intégrés au fur et à mesure qu'on les trouve.
En 1979, le Musée des arts décoratifs loge au château et y restera jusqu'à son intégration au Musée des Beaux-Arts de Montréal.
En 2003, alors que l'on procède à des travaux de restauration du Château Dufresne (rue Sherbrooke Est à Montréal), on découvre, au plafond du hall d'entrée de la résidence d'Oscar Dufresne, une fresque (1919) de Guido Nincheri sous des décorations faites postérieurement par la Congrégation de Sainte-Croix-CSC qui avait ainsi voulu la cacher lorsqu'elle en a fait un séminaire ; cette fresque représentait une femme aux seins nus étendue observée par un ange ; des fresques du même artiste dans le grand salon inspirées de la mythologie grecque racontent les amours d'Orphée et Euridice et celles du boudoir mettent en scène Psyché, le pendant féminin d'Orphée.
En décembre 2014, la Société du Château Dufresne fait l'acquisition du studio de Guido Nincheri qui est le plus ancien atelier de vitrail du Québec situé au rez-de-chaussée du 1832, boulevard Pie-IX dont l'étage logeait le bureau des entreprises des frères Marius et Oscar Dufresne. Dans cet ancien bureau, la famille Dufresne a reconstitué l'intérieur du salon que Guido Nincheri occupait à Providence, Rhode-Island.

Le château Dufresne a été classé monument historique en 1976.


Outils personels