Opéra de Montréal-PDM. (institution culturelle)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Éphémérides -


1975 Criblée de dettes, l'Opéra du Québec abandonne.
1979 Poussé par le Mouvement d'action pour l'art lyrique au Québec, le ministre de la Culture du Québec établit l'Opéra de Montréal dans une annexe à la Place des Arts.
1980 (30 janvier) L'Opéra de Montréal produit la Tosca de Puccini avec Nicole Lorange dans le rôle titre.
1984-1985 Une saison de 5 opéras se solde avec un surplus de 271 000 $.
1985-1986 Une saison de 6 opéras (incluant Tristan und Isolde) sw solde avec un déficit de 428 000 $. Le directeur gérant, Jacques Langevin est remplacé par Bernard Creighton.
1986-1987 L'Opéra de Montréal présente Romeo et Juliette de Gounod sous la direction de Bernard Uzan et Diano Soviero dans le rôle de Juliette.
1988 Le déficit atteint presque le million de dollars. Bernard Uzan succède à Jean-Paul Jeannotte comme gérant et directeur artistique.
1989 Le déficit est réduit de moitié.
1990 L'Orchestre métropolitain remplace l'Orchestre symphonique de Montréal dans la fosse de l'orchestre. Première de l'Opéra Nelligan (musique d'André Gagnon et paroles de Michel Tremblay.
1991 La Montreal Opera Guild finance Der Rosenkavalier de Strauss avec l'Orchestre symphonique de Montréal dans la fosse de l'orchestre.
2000 Première canadienne de Thérèse Raquin par Tobias Piscker ; c'est un four.
2001 Bernard Uzan abandonne la direction de la compagnie.
2002 Berdard Labadie assume la direction de l'Opéra de Montréal. Le répertoire de lOpéra s'enrichit des productions de La Clemenza di Tito et Ariadne aux Naxos.
2004 Production de 2 opéras modernes : Erwartung (Schoenberg) et Bluebeard's Castle (Bartok).
2005 Annulation de 2 productions de Stravinsky. Démission de Bernard Labadie.
2006 Démission du Conseil d'administration et du directeur gérant, David Moss. Pierre Dufour et Michel Beaulac assument respectivement les postes de directeur gérant et de directeur artistique.
2008 Le déficit accumulé de 2 M $ est remplacé par un surplus de 25 000 $.
2009 L'Opéra de Québec et l'Opéra de Montréal produisent ensemble Starmania de Luc Plamondon et Berger. Une présentation en plein air de Madama Butterfly attire des milliers de spectateurs.
2009-2010 La saison s'ouvre sur des oeuvres de Pagliacci et Gianni Schicchi.

Outils personels