Ordre des prêcheurs o.p. (communauté religieuse de pères)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Éphémérides -


1214 Fondation de la communauté à Toulouse (France) sous la dénomination de l'Ordre des frères prêcheurs ; ses membres sont communément appelés dominicains du nom du fondateur, Domingo de Guzmàn. Saint Dominique (Domingo de Guzmàn) est un prédicateur castillan né en 1170 à Calerusga, Burgos, Espagne, que le pape Innocent II envoya prêcher aux Albigeois en 1205.
1233 L'Inquisition est confiée à l'Ordre.
1792 L'Ordre est supprimé en France par la Révolution.
1843 Henri Lacordaire rétablit l'Ordre des prêcheurs en France à Nancy ; Lacordaire en fut le provincial de 1850 à 1854 et de 1858 à 1861.
1873 Arrivée des dominicains qui s'établissent à Saint-Hyacinthe.
1900 L'archevêque de Québec autorise les dominicain à s'établir dans son diocèse.
1901 Mgr Paul Bruchési leur confie la paroisse Notre-Dame-de-Grâce.
1906 Les dominicains s'établissent sur la rue Taché à Québec.
1908 Les dominicains de la rue Taché déménagent sur la Grande-Allée de Québec.
1920 Construction du monastère de Notre-Dame-de-Grâce (Montréal).
1924 Érection canonique de la paroisse Saint-Dominique à Québec.
1930 Inauguration de l'église Saint-Dominique de Québec construite selon des plans (néogothique anglais) de l'architecte Albert Larue ; décoration intérieure en chêne blanc (1940-1955) par le sculpteur Lauréat Vallières ; vitraux de la maison Chigot de Limoges (France) ; carillon de 10 cloches (1931).
1960 Le nombre des dominicains est de 400.
1998 Le nombre des dominicains est de 200.
Fermeture du monastère de Notre-Dame-de-Grâce (Montréal) qui sera transformé en résidence pour personnes âgées.
2000 La communauté oeuvrait dans les maisons et paroisses suivantes : maison provinciale, couvent Saint-Albert-le-Grand au 2715 Chemin de la Côte-Sainte-Catherine à Montréal, couvent Notre-Dame-du-Saint-Rosaire de Fatima, monastère et paroisse Notre-Dame-de-Grâce, à Montréal ; monastère et paroisse Saint-Dominique, à Québec ; maison Saint-Thomas-d'Aquin (maison Montmorency), à Beauport ; couvent et paroisse Sainte-Catherine-de-Sienne, à Trois-Rivières ; couvent et paroisse Notre-Dame-du-Rosaire, à Sherbrooke ; maison Saint-Vincent-Ferrier, paroisse et couvent Notre-Dame-du-Rosaire, à Saint-Hyacinthe.

Parmi les dominicains célèbres, on compte le pape Innocent V, saint Thomas d'Aquin, Henri Lacordaire, le pape Pie V, et, au Québec, les pères Georges-Henri Lévesque, Réginald Duprat, Benoît Lacroix, Marie-Joseph Lemieux, Noël Mailloux, Edmond Robillard et Félix-Raymond-Marie Rouleau.

  • Bibliographie -


La Voie dominicaine (Timothy Radcliffe et Lucette Verboven, Éditions Novalis, 2012)

Outils personels