Phaneuf (Claude-Mathias)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Né à Groton (Massachusetts, USA).

À sa naissance son nom est Farnsworth qui devient Fanef, puis Phaneuf.
Fait prisonnier en 1704 par un Amérindien qui faisait partie d'une troupe de 250 hommes commandée par Jean-Baptiste Hertel de Rouville, il est ramené à Ville-Marie (Montréal), puis acheté par le supérieur du Séminaire, le sulpicien Vachon de Belmont, qui lui donne son instruction, le baptise, le naturalise et lui donne le nom de Phaneuf.
S'établit à Rivière-des-Prairies.
Père de la lignée Phaneuf/Charpentier d'Amérique.
Épouse Catherine Charpentier à Rivière-des-Prairies en 1713 ; de cette union sont issus Marie Phaneuf, Marie-Josèphe Phaneuf, Claude Phaneuf, Jean-Baptiste Phaneuf, François Phaneuf, Joseph-Marie Phaneuf, Marie-Françoise Phaneuf, Marie-Anne Phaneuf et Pierre Phaneuf. Considéré comme le premier Phaneuf d'Amérique du Nord.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)

Outils personels