Provigo (entreprise commerciale)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Alimentation en gros et détail.


  • Éphémérides -


1901
Eugène Couvrette et Ferréol Sauriol fondent l'épicerie Couvrette et Sauriol.
1946
Achat du grossiste en alimentation Denault limitée par Antoine Turmel. (?) Fondation d'une chaîne d'alimentation Provost et Provost.
1969
Fondation de Provigo par la fusion de 3 chaînes régionales d'alimentation (Denault présidée par Antoine Turmel, Couvrette et Provost présidée par Bernard Couvrette, et Lamontagne).
1976
Provigo achète la compagnie Loeb, le géant ontarien de l'alimentation ; Antoine Turmel assume la présidence et Pierre H. Lessard assume la direction des opérations de la compagnie.
1985
Antoine Turmel quitte la présidence, et la Caisse de dépôt et placement du Québec, devenue le principal actionnaire de Provigo, nomme Pierre Lortie pour remplacer Antoine Turmel et Pierre H.Lessard ; Antoine Turmel aurait souhaité voir Pierre H. Lessard comme successeur ; ce dernier deviendra président et chef de la direction de Métro-Richelieu, le concurrent de Provigo. Provigo achète Distribution aux consommateurs, Sports Experts et une chaîne de magasins en Californie.
1991
Pierre Lortie quitte la présidence et est remplacé par Bertin Nadeau le chef du groupe Unigesco.
(26 janvier 1991) Des marchands affiliés à Provigo intentent une action en justice au montant de 222 millions $ contre l'entreprise pour concurrence déloyale suscitée par l'établissement par Provigo de magasins grandes surfaces dans leur voisinage.
1992 Suite au démantèlement de la chaîne de magasins Steinberg, Provigo et Métro rachètent certains de ses magasins.
1993
Bertin Nadeau quitte la présidence ; Pierre Michaud, président de Val-Royal (devenu, par la suite, Réno-Dépôt) est nommé président du conseil, puis il nomme Pierre Mignault (jusque-là président de Club Price - Costco) comme président et chef de l'exécutif de Provigo.
Liquidation de la chaîne de magasins exploités en Californie.
1998
Classée au 45e rang parmi les plus grandes entreprises au Canada.
(30 novembre 1998) La Caisse de dépôt et placement du Québec-CDPQ (33,6 % des actions de la compagnie) cède ses actions à la compagnie Loblaws (famille Weston) après que celle-ci eut fait une offre d'achat à l'ensemble des actionnaires à la condition que 80 % des actions lui soient cédées avant le 28 novembre ; le conseil d'administration avait recommandé l'acceptation de l'offre de Loblaws à 15 $ l'action pour un total de 1,6 milliard $ ; la transaction a porté sur 162 magasins.
2013 Le nombre de magasins sous la bannière Provigo est réduit à 78 magasins ; plusieurs ont été fermés et d'autres ont changé de bannière.

Outils personels