Québec (province). Scandales. Affaire des Tanneries. (Gouvernement du Québec)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Éphémérides -


1874
Rollo Middlemiss achète la ferme Leduc le long du Upper Lachine Road au prix de 40 000 $ ; il aurait réussi à offrir pour cette terre un prix plus élevé que celui offert par Henry Judah, président de la Montreal City and District Savings Bank (Banque Laurentienne du Canada-BLC).
1874
(1 juillet 1874) Middlemiss échange la ferme Leduc contre une terre à l'est du village des Tanneries (Saint-Henri) appartenant au Gouvernement du Québec et évaluée à 200 000 $ ; cette terre, adjacente à la Cour de triage Glen, était destinée à la construction du futur Montreal General Hospital.
(16 juillet 1874) Le Montreal Herald dénonce cet échange comme «the most profound imbecility or the most profound knavery» (la plus profonde imbécilité ou la plus profonde filouterie) de la part du Gouvernement. La rumeur veut que le Commissaire des Travaux publics, Louis Archambault aurait reçu 50 000 $ ou que Clément-Arthur Dansereau, un organisateur du Parti conservateur du Québec-PCQ et éditeur de La Minerve avait reçu 65 000 $ ; Dansereau est un ami de Joseph-Adolphe Chapleau, le solliciteur général du Québec.
(30 juillet 1874) Pour protester contre cette transaction, George Irvine démisionne du cabinet.
(Septembre 1874) Pierre-Étienne Fortin, le commissaire des Terres de la Couronne, le procureur général du Québec et John Jones Ross démissionnent du cabinet de Gédéon Ouimet.
(7 septembre 1874) Joseph Gibb Robertson démissionne à son tour du cabinet.
(22 septembre 1874) Ces démissions successives forcent Gédéon Ouimet à démissionner comme chef du Parti conservateur et premier ministre du Québec ; il est remplacé par Charles-Eugène Boucher de Boucherville.
1875
Une commission d'enquête ne trouve aucune preuve de corruption relativement à la transaction de la terre du village des Tanneries.
2009
Le McGill University Health Center-MUHC s'établit sur la terre à l'origine de l'affaire des Tanneries ; le Montreal General Hospital fait partie du McGill University Health Center.

Outils personels