Rédemptoristes c.ss.r. (communauté religieuse de pères)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Éphémérides -


1732 Fondation de la communauté à Scala (Italie) par saint Alphonse-Marie de Liguori.
1872 La communauté arrive à Québec pour y exercer leur ministère auprès des Irlandais de cette ville.
1884 À la demande de Mgr Fabre, les Rédemptoristes prennent charge de la paroisse Sainte-Anne (Griffintown) de Montréal.
1895 La communauté achète le monastère et l'église Notre-Dame-du-Sacré-Coeur (Hochelaga) laissés libres par le départ des Carmélites.
1900 Le monastère Notre-Dame-du-Sacré-Coeur devient le noviciat des Rédemptoristes.
1917 Fermeture du noviciat de Hochelaga.
2000 La communauté oeuvre au Québec, dans les institutions et localités suivantes : maison provinciale, centre de pèlerinage, Séminaire et paroisse Sainte-Anne, à Sainte-Anne-de-Beaupré ; Séminaire Saint-Augustin, à Saint-Augustin-de-Desmaures ; paroisse Saint-Alphonse et noviciat, à Montréal ; paroisse Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours, à Sherbrooke ; paroisse Marie-Médiatrice, à Pohénégamook ; paroisse Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours, à Desbiens.
2010, La Cour supérieure autorise un recours collectif au nom d'une cinquantaine de victimes alléguées présenté par Frank Tremblay qui aurait été agressé par le père Raymond-Marie Lavoie au début des années 1980. Le recours vise toutes les personnes agressées sexuellement par un prêtre membre de la congrégation des Rédemptoristes.

  • Distinctions -


La rue Saint-Gérard de Montréal tire son origine dans le culte que les rédemptoristes vouent à saint Gérard Magella béatifié en 1893 et canonisé en 1904 ; les rédemptoristes administrent la paroisse Saint-Alphonse-d'Youville où cette voie est située.

Outils personels