Raizenne (Josiah Rising Ignace dit Shoentakouani)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Agriculteur né vers 1694 à Suffield au nord de Hartford (Connecticutt, USA).

Raizenne est une transformation française de Rising, le patronyme originel.
Le 11 mars 1704, il vivait chez son oncle à Deerfield lorsqu'il fut capturé lors de l'un des derniers raids en Nouvelle-Angleterre commandé par Jean-Baptiste Hertel de Rouville. Captif des Iroquois, il devint lui-même iroquois sous le nom de Shoentakouani.
Le 10 décembre 1706, Josiah Rising est baptisé dans la religion catholique sous le nom d'Ignace Raizenne.
Père de la lignée Raizenne/Nimbs d'Amérique.
Épouse Marie-Élisabeth Nimbs dans la paroisse Notre-Dame-de-Lorette à Sault-au-Récollet en 1715 ; de cette union sont issus Simon Raizenne (prêtre et premier curé de Mascouche), Marie-Madeleine Raizenne (religieuse de la Congrégation de Notre-Dame-c.n.d.*), Catherine Raizenne, Marie-Anne Raizenne, Anasthasie Raizenne, Suzanne Raizenne, Jérôme Raizenne et Marie Raizenne (religieuse de la Congrégation de Notre-Dame-c.n.d.* qui en deviendra supérieure).
En 1721, le couple suit la mission qui déménage à Oka et les sulpiciens lui concèdent la jouissance d'une terre située à une demi-lieue du village.
Décès en 1771 à Oka.
Les descendants du couple habitent le domaine Raizenne de 1721 à 1953 alors que les sulpiciens les expulsent en invoquant le fait que ce domaine n'avait jamais appartenu aux Raizenne à qui ils n'avaient concédé que l'usufruit.

Outils personels