Renaud (Pierre)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Le 16 février 1979, à la suite d'un vol à main armée dans une résidence de Mont-Royal, Michel Renaud et son frère Pierre Renaud sont pris en chasse par les policiers du Service de police de la Communauté urbaine de Montréal-SPCUM.

Au cours de la fusillade qui s'ensuit, l'agent René Vallée, 28 ans, est tué de plusieurs projectiles d'arme à feu et deux autres agents sont blessés grièvement.
Peu de temps après, les frères Renaud sont arrêtés, l'un à Porto Rico et l'autre, en Californie ; ramenés à Montréal, ils sont tous deux accusés de meurtre, mais, le 10 octobre 1979, au cours de leur enquête préliminaire, ils s'évadent, en pleine autoroute Décarie, du fourgon cellulaire qui les transportait du palais de justice au pénitentier de Sainte-Anne-des-Plaines ; retrouvés quatre jours plus tard alors qu'ils tentaient de franchir la frontière des États-Unis près de Huntingdon, ils ripostent par une fusillade au cours de laquelle Pierre Renaud est abattu d'une balle en plein front ; Michel Renaud est alors condamné aux États-Unis à cinq ans de pénitencier pour port d'arme ; extradé au Québec à sa sortie de la prison américaine, il est de nouveau accusé du meurtre de l'agent Vallée, mais un jury accepte sa défense imputant le meurtre à son frère et à un autre participant que la police n'a jamais pu trouver, et l'acquitte le 31 mai 1985.

Outils personels