Richelieu (Manoir

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Éphémérides -


1853 Construction d'un quai sur pilotis à Pointe-au-Pic, ce qui permet aux bateaux de la Richelieu and Ontario Navigation Company d'y faire escale.
1854
(18 décembre) Abolition du régime seigneurial. La seigneurie de Murray-Bay appartient à John Nairne fils.
1859 Construction du palais de justice selon des plans de Frederick Preston Rubidge.
(18 juin) La seigneurie de Mount-Murray appartient à John Malcolm Fraser.
1860
Inauguration de l'hôtel Central House, propriété de Georges Duberger.
La seigneurie de Mount-Murray passe à la fille de John Malcolm Fraser, épouse de John Reeves.
1861
Au décès de John McNichol Nairne, la seigneurie de Murray-Bay passe à son épouse.
1867
Construction en bois du temple de la Murray-Bay Protestant Church à Pointe-au-Pic pour les vacanciers appartenant à la religion protestante venant de plus en plus nombreux dans la région.
1869
Inauguration de la Chamard's Lorne House par Jean-Olivier Chamard à Pointe-au-Pic.
1876
Fondation du quatrième club de golf du Canada, le Murray-Bay Golf Club.
(28 décembre) Constitution de la municipalité de Pointe-au-Pic par détachement de celle de la paroisse de Saint-Étienne-de-la-Malbaie.
1881
Inauguration du quai de Cap-à-l'Aigle capable de recevoir les navires de la Richelieu and Ontario Navigation Company.
1884
Le vapeur Saguenay brûle au large de Pointe-Au-Pic.
Au décès de madame McNicoll Nairne, la seigneurie de Murray-Bay passe à W. E. J. Duggan.
(Juillet) Célébration de la première messe dans l'église Saint-Agnès.
1888
Au décès de John Reeves, la seigneurie de Mount-Murray passe à son fils John Fraser Reeves.
1892
(Avril) Les glaces emportent le pont de bois jeté sur la rivière Malbaie et 25 maisons du village ; construction d'un pont de fer.
1894
(24 juillet) Inauguration du parcours du Murray-Bay Golf Club.
1896
(18 mars) Constitution de la municipalité du village de La Malbaie par détachement de celle de la paroisse de Saint-Étienne-de-la-Malbaie.
1898
Le Chamard's Lorne House de Pointe-au-Pic ferme ses portes.
début de la construction d'un nouveau Manoir Richelieu1899
Inauguration du premier Manoir Richelieu de Pointe-au-Pic, un hôtel de 250 chambres construit en bois selon des plans des architectes Maxwell et Shattuck par la Richelieu and Ontario Navigation Company (qui deviendra plus tard la Canada Steamship Line) présidée par Rodolphe Forget.
1902
Les titres de la seigneurie de Cap-à-l'Aigle passent à la famille Cabot.
La seigneurie de Mount-Murray est vendue par John Fraser Reeves à George Bonner, un commerçant de bois ; la fille de Bonner, Maud Bonner épousera Francis Cabot de New York.
1904
Inauguration du Château Murray, un hôtel de villégiature construit en bois par John Warren.
1908
La seigneurie de Murray-Bay passe à E. J. Duggan, le frère de W.E.J. Duggan.
1913
La Canada Steamship Lines remplace la Richelieu and Ontario Navigation Company dans l'exploitation des bateaux de croisière de Montréal au Saguenay.
1914
Le bureau de poste de Murray-Bay adopte le nom de La Malbaie.
1914-1921
William Taft, le président des USA, est président du Murray-Bay Golf Club.
1916
(3 août) Constitution de la municipalité du village de Cap-à-l'Aigle par détachement de celle de la paroisse de Saint-Étienne-de-la-Malbaie.
1919
(1 juillet) Inauguration de la gare et du chemin de fer qui relie La Malbaie à Québec ; ce chemin de fer est exploité par la Quebec, Montmorency, Charlevoix Railway Company.
1925
Inauguration du terrain de golf du Manoir Richelieu en présence du président des USA, William H. Taft, qui a sa résidence d'été dans les environs pendant une quarantaine d'années. Un tremblement de terre endommage le manoir de Mount-Murray
1926
Les bateaux de la Canada Steamship Lines-CSL cessent d'accoster au quai de Cap-à-l'Aigle.
1928
(12 septembre) Incendie du Manoir Richelieu et de 6 cottages avoisinants ; ce manoir avait reçu au cours de son existence d'importants personnages du cinéma tels les actrices Jean Harlow et Mary Pickford et les acteurs Charlie Chaplin et Douglas Fairbanks.
1929
(15 juin) Inauguration d'un nouveau Manoir Richelieu (style normand français, 370 chambres) construit selon des plans de l'architecte John Smith Archibald et passe aux mains de la Canada Steamships Line ; William Hugh Coverdale (1871-1949), président de la Canada Steamship Lines-CSL (1922-1949), y assemble une collection de tableaux, aquarelles et gravures illustrant l'histoire du Canada avant la Confédération ; constituée de plus de 1 000 oeuvres, cette collection iconographique était destinée autant à décorer le manoir qu'à préserver un patrimoine collectif. Lorsque, au milieu des années 1960, la Canada Steamship Lines-CSL décida de se départir de ses hôtels, la collection iconographique du Manoir Richelieu passa au Gouvernement du Canada et le mobilier et les objets ethnographiques de l'Hôtel Tadoussac devinrent propriété du Gouvernement du Québec.
1930
La population de La Malbaie est de 2 366 habitants.
Construction du Casino du Manoir Richelieu.
1949
Incendie de l'église Sainte-Agnès (1806).
Érection canonique de la paroisse Saint-Raphaël-du-Cap-à-l'Aigle par détachement de celle de Saint-Étienne-de-la-Malbaie.
Le manoir de Mount-Murray est démoli.
Milieu des années 1950
Construction du pont Leclerc en remplacement du pont construit en 1892 sur la rivière Malbaie.
1966
La Canada Steamship Lines-CSL abandonne l'exploitation de ses bateaux de croisière entre Montréal et le Haut-Saguenay.
1974
Aménagement des premières pistes de ski au mont Grand-Fonds (altitude : 735 m).
1975
(7 juin) Un incendie détruit le manoir Fraser construit à Cap-à-l'Aigle en 1827.
(19 juillet) Fermeture du Manoir Richelieu à la suite d'une saisie ; acquis par le gouvernement du Québec qui le vend à l'homme d'affaires Raymond Malenfant.
1978
Démolition du Château Murray (1904).
1992
Importante grève des employés du Manoir Richelieu ponctuée par des incidents violents dont la mort d'un homme.
1993
(Décembre) Saisie du Manoir Richelieu par le Mouvement Desjardins à la suite de la faillite de son propriétaire, Raymond Malenfant.
1994
Vente du Manoir Richelieu à un groupe d'hommes d'affaires de Saint-Hyacinthe.
(Printemps 1994) Réouverture du Manoir Richelieu.
(22 juin 1994) Ouverture du Casino de Charlevoix à côté du Manoir Richelieu ; c'est le second casino du Québec, l'autre a été ouvert à Montréal en 1993.
1995
La population est de 9 551 habitants.
(15 février 1995) Regroupement des municipalités de La Malbaie et de Pointe-au-Pic pour former la municipalité de La Malbaie-Pointe-au-Pic.
1998
(2 juin 1998) Achat du Manoir Richelieu et de toutes ses dépendances, y compris le Casino de Charlevoix , par un consortium formé par Loto-Québec (50 %), le Fonds de solidarité des travailleurs du Québec (25 %) et la Corporation hôtelière Canadien Pacifique (25 %) ; le Manoir sera exploité sous la bannière des Hôtels Canadien Pacifique.
(Octobre 1998) Fermeture du Manoir Richelieu pour réparations majeures.
1999
(24 juin 1999) Réouverture officielle du Manoir Richelieu ; l'hôtel compte 404 chambres et un centre de congrès de 13 salles de réunions, 4 restaurants, des salons, 2 piscines, des boutiques, un centre de santé et un stationnement souterrain.
2005 (25 août 2005) Les 103 employés syndiqués du Manoir Richelieu rejettent les offres de la compagnie Fairmount et déclenchent la grève.
2006 (10 février 2006) Quatre-vingt-dix des 103 membres du syndicat en grève rejettent à 88 % les offres de la compagnie Fairmount pour le renouvellement de la convention collective ; la compagnie considère ces offres comme finales.
(9 mars 2006) Fin de la grève des syndiqués du Manoir Richelieu.

Outils personels