Rinfret (Thibaudeau)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Homme de loi (avocat) né en 1879 (22 juin 1879) à Montréal.

Études au Collège de Notre-Dame de Montréal, au Collège Sainte-Marie de Montréal, à l'Université Laval à Montréal-ULM (doctorat en droit) et à la McGill University.
Candidat du Parti libéral de Terrebonne défait aux élections de 1908.
Candidat du Parti libéral de Laval défait aux élections de 1916.
Juge à la Cour supérieure du Québec-CSQ, district de Montréal (1922-1924).
Juge à la Cour suprême du Canada (1924-1954).
Juge en chef de la Cour suprême du Canada-CSC (1944-1954).
Membre du conseil privé de sa majesté du Royaume-Uni (1947).
Membre du conseil privé du Canada (1953).
Président de la Commission de révision du Code civil de la province de Québec (1954-1961).
Professeur de droit comparé à la McGill University.
Gendre de Stanislas J. B. Rolland. Père de Gabriel-Édouard Rinfret. Beau-père de Paul Sainte-Marie.
Décès en 1962 (25 juillet 1962).

  • Distinctions -


Chevalier (1928), puis officier (1934) de la Légion d'honneur de France.
Doctorats en droit de l'université Laval, de l'université de Montréal, de la McGill University, de l'University of Toronto, du Bishop's College de Lennoxville, de l'université d'Ottawa, de l'université de Caen, France, de l'université de Poitiers, France, et de la New York University..

  • Crédits -


Les Cours de justice et la magistrature du Québec (volume 1, Ignace Deslauriers, juge retraité de la Cour supérieure du Québec, 1991)

Outils personels