Rivière-Pentecôte (ancienne municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Superficie - 773,11 km2.
  • Gentilé - Pentecôtois, oise.


  • Éphémérides -


1661 Concession de la seigneurie de l'Île-aux-Oeufs à François Bissot de La Rivière.
1711 (Nuit du 22 au 23 août) Accident maritime ; une flotte de 9 vaisseaux de guerre, 2 galiotes à bombe et 60 navires de transport de troupes (environ 12 000 hommes) dirigée par l'amiral Hovenden Walker, est dirigée par des vents violents sur les récifs qui entourent l'île aux Oeufs ; 7 transports de troupes et un navire de ravitaillement sont perdus et 1 390 personnes sont naufragées ; 740 soldats dont 35 femmes attachées de régiment périssent ; cette flotte avait pour mission de prendre Québec.
1871 Construction, sur l'île aux Oeufs, d'un phare dont l'entretien est confié à Paul Côté.
1873 Louis Langlois venu de Cap-Chat est le premier à s'établir à Pointe-aux-Anglais. Il y construit sa maison.
1875 Fondation d'une mission par les Eudistes et ouverture des registres de la paroisse Saint-Patrice-de-la-Rivière-Pentecôte ; son territoire couvre le canton de Fitzpatrick.
1883 Les frères Gagnon de Québec établissent une scierie au bord de la rivière Pentecôte.
1884 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Penticost River.
1885 Construction de l'église paroissiale à l'embouchure de la rivière Pentecôte sous la direction du curé, A.-B. Côté.
Arrivée d'Acadiens venus de l'île d'Aticosti s'établir à Pointe-aux-Anglais.
1903 Proclamation du canton de Fitzpatrick.
1905 Arrivée des premiers habitants de la baie des Homards, Alphonse Desrosiers et Marie Jean.
1914 (5 novembre) Tragédie mortelle ; accident maritime ; la goélette Jacqueline du capitaine Duchêne s'abime sur les récifs de l'île de Mai, près de l'embouchure de la rivière Pentecôte ; bilan tout l'équipage est perdu sauf le capitaine.
1923 La population de la paroisse Saint-Patrice est de 75 âmes.
1933 Penticost River francise son nom en Rivière-Pentecôte.
1952 (5 avril) Fondation de la Caisse populaire de Rivière-Pentecôte. (19 avril) Fondation de la Caisse populaire de Pointe-aux-Anglais.
1962 Construction de l'église paroissiale par les catholiques du village.
1972 Constitution de la municipalité de Rivière-Pentecôte.
1975 La Canadian International Paper ferme la scierie dont elle a hérité des frères Gagnon.
1976 (9 octobre) Fusion des caisses populaires de Pointe-aux-Anglais et de Rivière-Pentecôte sous le nom de cette dernière.
1980 (1 janvier) Constitution de la municipalité de Rivière-Pentecôte.
1990 La population de Rivière-Pentecôte est de 786 habitants.
1994 La maison (1873) de Louis Langlois est transformée en musée.
2000 La population de Rivière-Pentecôte est de 601 habitants.
2003 (19 février) Regroupement des municipalités de Rivière-Pentecôte et Port-Cartier sous le nom de cette dernière.

  • Attraits :


Chemin de croix de l'église Saint-Paul-de-la-Pointe-aux-Anglais exécuté par le sculpteur Médard Bourgault de Saint-Jean-Port-Joli.
Écomusée de Rivière-Pentecôte ou Musée Louis-Langlois ; 2088, rue Mgr-Lavoie ; dans la maison construite par Louis Langlois en 1873 ; une exposition sur le naufrage de la flotte de l'amiral Hovenden Walker qui, dans la nuit du 22 au 23 août 1711, se brisa sur les récifs de l'île aux Oeufs.

  • Toponymie -



Fitzpatrick rappelle le souvenir du juge Charles Fitzpatrick de la Cour suprême du Canada.
Pentecôte a été choisi par Jacques Cartier, le découvreur du Canada, qui s'y arrêta le dimanche de la Pentecôte 1535.
Pointe-aux-Anglais évoque le désastre qui frappa la flotte de l'amiral britannique, Hovenden Walker, en 1711 ; voir Oeufs (île aux).

  • Repères géographiques -


Sur la côte nord du golfe du Saint-Laurent.
À environ 80 km au sud-ouest de Sept-Îles, à l'embouchure de la rivière Pentecôte dont elle emprunte le nom.
Diocèse de Baie-Comeau.
Municipalité régionale de comté de Sept-Rivières.
Région touristique de Duplessis (Côte-Nord).

  • Accès : Route 138.

Carte 17.

Carte 17 sur Google Maps

Outils personels