Robitaille (Alice dite Alys Robi)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Musicienne (chanteuse populaire) née en 1923 (3 février) dans le quartier Saint-Sauveur de Québec.

Son nom de scène est Alys Robi.
En 1930, elle chante au Théâtre Capitol et à la station CHRC de Québec alors qu'elle n'a que 7 ans.
Finaliste (1932) au concours de chanteurs amateurs du major Bowes aux États-Unis.
En 1936, elle est engagée à l'âge de 13 ans dans la troupe du Théâtre National à Montréal où elle participe régulièrement aux émissions de la station de radio CKAC.
De 1942 à 1948, elle est la première star québécoise des variétés.
Parmi les pièces qu'elle a popularisées on retrouve : Tico Tico, Brésil, Besame mucho, Jalousie.
Chante pour les Forces armées canadiennes pendant la Deuxième Guerre mondiale - 1939-1945.
En 1947, elle participe à la première émission télévisée de la BBC en Angleterre.
Interrompt sa carrière entre 1948 et 1952 à la suite d'un grave accident de voiture en Californie et à cause de problèmes de santé mentale qui la conduisent à l'internement dans un hôpital psychiatrique (Saint-Michel-Archange de Québec).
Luc Plamondon lui dédie en 1979 la chanson Alys en cinémascope que Diane Dufresne popularise et qui redonne à Alys Robi un regain de popularité.
Obtient le titre de Miss Cabaret en 1980.
Participe à la réouverture du théâtre Capitol de Québec en 1993.
Donne un retentissant spectacle sur la scène de la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts de Montréal en 1995 alors qu'elle atteint l'âge de 73 ans.
Décès en 2011 (28 mai 2011 ; bactérie C difficile)) au Centre hospitalier Maisonneuve-Rosemont à Montréal.

  • Discographie - Liste partielle


Beginne / Le tram (1943)
Babalu (CBC, 1944)
Les succès d'Alys Robi (album, 1962)
Laissez-moi encore chanter (1989)
L'Anthologie 1943-1966 - Alys Robi (61 chansons, étiquette XXI, 2004).

Biographies -

Ma carrière et ma vie, enfin toute la vérité (1980)
Un long cri dans la nuit (avec Claude Leclerc, 1991)
Fleur d'Alys (Jean Beaunoyer).
Une pièce de théâtre, Souriez, mademoiselle Roby, qui raconte la vie et la carrière de Alys Robi est créée à Québec en 1985.
La télésérie Alys Robi consacrée à sa vie remporte un franc succès en 1995.
Le film Ma vie en cinémascope (Denise Filiatrault, 2004) mettant en vedette Pascale Bussière raconte la vie de Alice Robitaille jusqu'à son internement dans un hôpital psychiatrique en 1952.

Outils personels