Rocquet (Louis)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Rocquet (Louis). Fonctionnaire né en 1940. Directeur général de la Communauté urbaine de Montréal-CUM. Secrétaire général de la ville de Montréal (1990-1994). Directeur général de la Ville de Montréal (1994-). Président directeur général de la Société de développement industriel-SDI (1994-2002). Président de la Société des alcools du Québec (2002-2004). Président et chef de l'exploitation de Desjardins Capital de risque (2004-). Membre d'un comité chargé de repenser le financement de la ville de Montréal (2007-2009). Candidat défait par Alban D'Amours à la direction du Mouvement Desjardins (2008). Président du Fonds des médias (2009-). En 2010, l'auditeur général de la Ville de Montréal, Jacques Bergeron accuse Pierre Reid, qui, selon lui, interceptait ses courriels. Pierre Reid était un un subalterne de Rocquet. Ces courriels étaient interceptés dans le cadre d'une enquête sur l'octroi de contrats par le bureau de Bergeron. Démissionne 2 ans avant la fin de son contrat de 5 ans. En 2011, Bergeron a accusé Rocquet d'avoir montréà la compagnie Telus un rapport confidentiel au sujet d'un contrat de 87 M$ pour l'amélioration du suystème téléphonique de la Ville ; Rocquet prétend que ses actions étaient légaleset éthiques parce que ce rapport contenait des information confidentielles et compétitives au sujet de Telus qui devaient être rendues publiques. Le rapport contenait des passages qui impliquaient une conduite répréhensible de Telus.
Outils personels