Rodier (Édouard-Étienne)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Homme de loi (avocat) né en 1802 à Montréal.

Études au Séminaire de Montréal.
Député de L'Assomption à la Chambre d'assemblée du Bas-Canada (1834-1838).
En 1832, il accuse l'Angleterre d'avoir délibérément exporté le choléra pour disséminer la population francophone du Bas-Canada.
Patriote.
L'un des chefs des Fils de la Liberté.
L'un des officiers du groupe de Patriotes lors de l'escarmouche de Moore's Corner, le 6 décembre 1837 ; blessé, il parvient quand même à se réfugier à Swanton aux USA.
Patriote interdit de séjour par la proclamation de lord Durham du 28 juin 1838 ; rentre au Canada le 28 octobre 1838 mais il doit déposer un cautionnement de 3 000 livres. Il se consacre dès lors à l'exercice de sa profession.
Cousin de Charles-Séraphin Rodier. Beau-frère de Pierre-Urgel Archambault.
Décès en 1840 à Montréal. Voir Québec (province). Crises. Émeutes de 1837 et de 1838.

  • Crédits -


Dictionnaire des parlementaires du Québec 1792-1992 (direction de Suzanne Allaire et Dominique Johnson, Les Presses de l'Université Laval à Québec, 1993)

Outils personels