Saint-Luc-de-Bellechasse (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Superficie - 160,03 km2.


  • Éphémérides -


1862 Arrivée du premier colon, Nazaire Pouliot.
1912 (8 mars) Érection canonique de la paroisse Saint-Luc-de-Bellechasse ; son territoire couvre une partie des cantons de Standon et Ware.
1921 (12 août) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Luc.
1918 (17 mars) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Luc.
1923 La population de la paroisse est de 530 âmes.
1990 La population de Saint-Luc est de 581 habitants.
1997 (11 octobre) La municipalité abandonne son statut de paroisse et adopte le nom de Saint-Luc-de-Bellechasse.
2000 La population de Saint-Luc-de-Bellechasse est de 538 habitants.
2010 La population de Saint-Luc-de-Bellechasse est de 495 habitants.

  • Attraits :


Camp forestier de Saint-Luc ; 100, rue Fortin.
Pont du 9e rang construit en 1945 ; circulation quotidienne : 20 véhicules dont 7% de camions.

  • Sports -


Pistes de motoneige ; 27 km.
Sentiers pédestres en montagne ; 35 km.

  • Toponymie -


Saint-Luc rappelle le souvenir de Luc Gilbert de Saint-Augustin-de-Desmaures, l'un des bienfaiteurs de la paroisse.
Standon rappelle une ville du Herefordshire (Angleterre) d'où venaient les premiers colons du canton.
Ware rappelle le souvenir de William Ware, l'arpenteur gouvernemental qui explore la région en 1825.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au nord de Saint-Georges.
Diocèse de Québec.
Municipalité régionale de comté des Etchemins.
Région touristique de la Chaudière-Appalaches.

  • Accès : Route de la Fabrique via Route 277 et Route du 6e Rang.

Carte 6.

Carte 6 sur Google Maps

Outils personels