Saint-Valérien (municipalité de paroisse)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Superficie - 149,69 km2.
  • Gentilé - Valérienois, oise.


  • Éphémérides -


1840 Arrivée des premiers colons venus de Saint-Thomas-de-Montmagny.
1872 Fondation de la mission Saint-Tiburce.
1885 (4 avril) Érection canonique par détachement de celle de Sainte-Cécile-du-Bic et ouverture des registres de la paroisse qui prend alors le nom de Saint-Valérien ; son territoire couvre une partie de la seigneurie du Bic, de la seigneurie de Rimouski (175-176) et du canton de Duquesne. (19 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Valérien par détachement de celle de la paroisse de Sainte-Cécile-du-Bic.
1886 Nomination du premier curé résidant.
1923 La population de la paroisse est de 875 âmes.
1927 (27 mars) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Valérien.
1990 La population de Saint-Valérien est de 790 habitants.
2000 La population de Saint-Valérien est de 850 habitants.
2010 La population de Saint-Valérien est de 854 habitants.

  • Économie :


Agriculture et exploitation de la forêt.

  • Services :


Pont de Saint-Valérien construit en 1976 dans l'axe de la Route Centrale

  • Toponymie -


Saint Valérien a été choisi comme patron de la paroisse parce qu'il est l'époux de sainte Cécile, patronne de la paroisse voisine, Sainte-Cécile-du-Bic.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au sud-ouest de Rimouski, sur la rivière Rimouski.
Diocèse de Rimouski.
Municipalité régionale de comté de Rimouski-Neigette.
Région touristique du Bas-Saint-Laurent.

  • Accès : Via Le Bic, Route 132.

Carte 3.

Carte 3 sur Google Maps

Outils personels