Sainte-Hélène (municipalité de paroisse)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Superficie - 60,34 km2.
  • Gentilé - Hélénois, oise.


  • Éphémérides -


1846 (14 octobre) Érection canonique de la paroisse Sainte-Hélène par détachements de celles de Saint-André, Saint-Pascal et Saint-Louis de Kamouraska.
1848 (2 février) Constitution de la municipalité de Sainte-Hélène.
1850 Ouverture des registres de la paroisse Sainte-Hélène.
1854 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Sainte-Hélène.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Sainte-Hélène.
1876 Le bureau de poste adopte le nom de Sainte-Hélène-de-Kamouraska.
1923 La population de la paroisse est de 1 290 âmes.
1942 (8 février) Fondation de la Caisse populaire de Sainte-Hélène-de-Kamouraska.
1990 La population de Sainte-Hélène est de 1 065 habitants.
2000 La population de Sainte-Hélène est de 931 habitants.
2010 La population de Sainte-Hélène est de 932 habitants.

  • Patrie -


Antoine Castonguay.
Alphonse Couturier.
Nérée Morin.

  • Attraits :


Église Sainte-Hélène ; tabernacle importé par les récollets au XVIIe siècle réputé le plus ancien du Canada ; peintures de peintres italiens ; statue de sainte Anne peinte à la plume selon une technique ancienne.

  • Économie -


Fabrication de monuments funéraires.
Production laitière.

  • Toponymie -


Kamouraska rappelle la seigneurie de ce nom dans laquelle le territoire de la municipalité est situé ; Kamouraska est un mot algique signifiant «il y a des joncs au bord de l'eau».
Sainte-Hélène rappelle le souvenir de Hélène Taché, fille de Paschal-Jacques Taché, propriétaire de laseigneurie de Kamouraska (164) à l'époque de la fondation de la paroisse.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au sud-sud-ouest de Rivière-du-Loup.
Diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière.
Municipalité régionale de comté de Kamouraska.
Région touristique du Bas-Saint-Laurent.

  • Accès : Route 230.

Carte 3.

Carte 3 sur Google Maps

Outils personels