Senneterre (municipalité de ville)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Superficie - 16 524,89 km2.
  • Gentilé - Senneterrois, oise (paroisse) ; Senneterrien, ienne (ville).


  • Éphémérides -


1904 Arrivée des premiers colons.
1914
Inauguration du chemin de fer de la Transcontinental Railway.
Arrivée d'un important groupe de colons canadiens-français dont certains fuient la conscription.
Fondation de la mission Saint-Paul.
1916
(9 décembre 1916) Proclamation du canton de Senneterre.
1918
Nomination du premier curé résidant, ouverture des registres de la paroisse Saint-Paul et inauguration du presbytère-chapelle.
1919
(13 juin 1919) Constitution de la municipalité du canton de Senneterre-Partie-Ouest.
(14 juillet 1919) Érection canonique de la paroisse Saint-Paul.
1923
La population de la paroisse Saint-Paul est de 694 âmes.
(23 mars 1923) Constitution de la municipalité du canton de Senneterre-Partie-Est.
1924
Inauguration de la première église paroissiale construite en bois. Arrivée des Soeurs des Sacrés-Coeur de Jésus et de Marie venues de France prendre charge de l'école.
1925
(19 octobre 1925) Fondation de la Caisse populaire de Senneterre.
1938
Inauguration du chemin de fer Senneterre-Rouyn via Val-d-Or, Malartic et Cadillac.
1943
Inauguration de l'actuelle église paroissiale construite en brique.
1948
La municipalité du canton de Senneterre-Partie-Ouest devient village et adopte le nom de Senneterre.
1949
La municipalité du canton de Senneterre-Partie-Est devient celle de la paroisse de Senneterre.
1956
(21 janvier 1956) Le village de Senneterre devient ville.
1958
Aménagement de l'aéroport de Senneterre.
1959
Érection canonique de la paroisse Saint-Louis-de-Gonzague par détachement de celle de Saint-Paul.
1962
Inauguration de l'église Saint-Louis-de-Gonzague.
1985
Annexion de la paroisse Saint-Louis-de-Gonzague par celle de Saint-Paul.
1990
La population de Senneterre (paroisse) est de 1 122 habitants, celle de Senneterre (ville), 4 017.
1992
(Février 1992) Tragédie mortelle ; accident de la route ; collision frontale de deux automobiles ; bilan : 6 morts, une adolescente de 14 ans et ses parents dans l'un des véhicules, et 2 hommes et une femme de 19 à 21 ans, dans l'autre.
1996
(6 juillet 1996) Annexion des territoires non oorganisés de Lac-Quentin et de Lac-Mingo par la ville de Senneterre.
2000
La population de Senneterre (paroisse) est de 1 157 habitants, celle de Senneterre (ville), 3 516.
2008
(24 avril 2008) La compagnie Tembec annonce la suspension des activités à sa scierie de Senneterre à cause de la réduction de 50 % de ses possibilités de coupe imposée par le Gouvernement du Québec dans la région ; 160 de ses employés sont alors mis à pied pour une période d'au moins 3 mois.
(26 septembre 2008) En raison de la baisse des prix des colombages et de la chute des mises en chantier aux USA, AbitibiBowater annonce qu'elle suspend les activités pendant au moins 4 semaines à ses scieries de Lebel-sur-Quévillon, Saint-Félicien et La Tuque et pendant 2 semaines à celle de Senneterre ; les activités forestières liées aux 4 scieries sont également suspendues.
2010
La population de Senneterre (paroisse) est de 1 218 habitants, celle de Senneterre (ville), 3 075.

  • Patrie -


Michèle Rouleau.
Miville Saint-Pierre.

  • Attraits :


Église Saint-Paul (1943) ; orgue Casavant (1948)
Sentier pédestre et d'interprétation de la flore du rapide «Chute-à-Grandmaison»
Pourvoirie du lac Faillon
La Bell en kayac
Pont de Senneterre : construit en 1967 dans l'axe de la route 113 ; circulation quotidienne : 790 véhicules dont 34 % de camions'

  • Accueil -


Motel Bell'Villa ; 550, 10e Avenue.

  • Économie -


Serres Doralies ; production annuelle de trois millions de plants de pins gris et de trois millions de plants d'épinettes noires destinés au reboisement de la forêt.
Exploitation de la forêt.
Scierie de la compagnie Nexfor vendue à Tembec en 2003.

  • Services -


Aéroport municipal.
Gare ferroviaire.

  • Toponymie -


Saint Paul, l'un des 12 apôtres de Jésus, a été choisi comme patron de la paroisse parce que Mgr Élie-Anicet Latulipe, évêque de Haileybury (1915-1922), avait décidé qu'il choisirait l'un des apôtres comme patron de chacune des douze premières paroisses qu'il érigerait en Abitibi.
Senneterre, d'abord successivement appelée Rivière-Bell et Rivière-Nottaway, rappelle le souvenir de Henri de Senneterre, duc de La Ferté, commandant du régiment de la Sarre de l'armée du général Montcalm en Nouvelle-France.

  • Repères géographiques -


Sur le versant sud du bassin de la baie James.
À environ 135 km à l'est-nord-est de Rouyn-Noranda.
Sur la rivière Bell.
Diocèse de Amos.
Municipalité régionale de comté de la Vallée-de-l'Or.
Région touristique d' Abitibi-Témiscamingue.

  • Accès : Route 113 via Route 117.

Carte 14.

Carte 14 sur Google Maps

Outils personels