Soeurs de la Providence s.p. (communauté religieuse de soeurs)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Éphémérides -


1825
Fondation par Marie-Eugénie Tavernier Gamelin de l'Asile de la Providence pour vieillards et infirmes.
1828
Madame Gamelin fonde l'Association des dames de la charité.
1841
Fondation de l'Oeuvre de la soupe pour les chômeurs sur ce qui est devenu la partie Est du parc Émélie-Gamelin.
1843
L'Association des dames de la charité devient une communauté religieuse à laquelle Mgr Ignace Bourget, évêque de Montréal et madame Gamelin donne le nom de Filles de la charité.
1851
La communauté compte 70 religieuses et 7 maisons.
Décès de mère Gamelin, victime du choléra.
1928
La communauté compte 2 700 religieuses et plus de 100 établissements.
1950
La communauté compte 3 500 religieuses réparties dans 120 établissements au Québec, dans l'Ouest canadien et en Alaska.
1986
La communauté compte 2 129 religieuses.
2002
Béatification de Mère Émilie Gamelin par le pape Jean-Paul II.
La communauté compte 1 300 membres dont 700 à Montréal.
Cette congrégation oeuvre au Canada, aux USA, en Égypte, au Cameroun, à Haïti, en Argentine, au Chili, aux Philippines et au Salvador.
2013
(Juin) Le gouvernement du Québec finance à raison de 11 M $ la conversion du couvent en 32 logements supervisés pour itinérants en processus de réinsertion sociale et 62 chambres pour aînés en perte d'autonomie nécessitant des soins.
La résidence deviendra en plus, le siège de la Maison de l'économie sociale et de ses 120 employés.

Supérieures de la communauté

1825-1851Gamelin, Marie-Eugénie Tavernier
1851-1858Caron, Émélie



Outils personels