Strapatsas (Dimitrios)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Le 29 mai 2015, Me Dimitrios Strapatsas, le procureur de Francis Boucher, le fils de Maurice «Mom» Boucher, est arrêté puis relâché après avoir été questionné par les agents de l'Unité permanente anti corruption-UPAC qui le soupçonnent d'avoir comploté avec l'un de ses clients, John Boulachanis de façon à nuire à une affaire d'entrave à la justice dans laquelle Boulachanis était plongé depuis janvier 2015 ; Boulachanis a été arrêté en Floride en 2011, puis rapatrié au Québec pour y être accusé du meurtre de Robert Tanguay dont le cadavre avait été trouvé dans une carrière de Rigaud en 2001. (La Presse, 30 mai 2015, page A16) .

Reconnu coupable d'avoir joué un rôle dans la tentative d'intimider un témoin lors du procès de Jamie Boulachanis pour meurtre en 2016. La Couronne l'avait accusé d'avoir remis 2000 $ à une femme qui faisait partie d'une suite de personnes utilisées par Boulachanis pour avoir publié une vidéo sur You Tube. Cette décision portée en appel est annulée par la Cour d'appel qui ordonne la tenu d'un nouveau procès.
En 2018, Me Strapatsas est condamné à la prison pour avoir aidé un meurtrier à diffuser sur internet l'identité d'un délateur.
En mars ou avril 2019, la Cour d'appel du Québec ordonne la tenue d'un nouveau procès pour Me Strapatsas ; selon la décision de la Cour d'appel, le juge au procès aurait omis de tenir compte d'éléments de preuve significatifs qui auraient été favorable à sa défense.

En février 2020, à l'issue du nouveau procès, Me Strapatsas est acquitté de l'accusation d'obstruction à la justice qui pesait contre lui.


Strapatsas (Dimitrios). (H)

Outils personels