Trestler, Troestler ou Tröstler (Jean-Joseph)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Homme d'affaires (marchand général, commerçant de potasse et de fourrures, propriétaire foncier) né vers 1757 à Mannheim (Allemagne).

On croit qu'il était également médecin.
Arrive à Québec en 1776 avec le régiment de mercenaires des Chasseurs de Hesse-Hanau venu à la demande de l'Angleterre défendre le Canada contre les USA.
Licencié de l'armée en 1783, il s'établit à Montréal comme marchand ambulant, puis dans la seigneurie de Vaudreuil (61) en 1786.
Père de la lignée Trestler/Noël d'Amérique.
Épouse (premières noces) Marguerite Noël en 1785 ; de cette union sont issues 4 filles.
Père de la lignée Trestler/Curtius d'Amérique.
Épouse (secondes noces) Marie-Anne-Joseph Curtius en 1794 ; de cette union sont issus 4 fils dont le chirurgien Jean-Baptiste Trestler qui fut le beau-père d'Antoine-Aimé Dorion.
Député du Parti canadien de York à la Chambre d'assemblée du Bas-Canada (1808-1809).
La Maison Trestler de Vaudreuil-Dorion était sa résidence.
Décès en 1813 (7 décembre) dans la seigneurie de Vaudreuil (61).

  • Crédits -


Dictionnaire des parlementaires du Québec 1792-1992 (direction de Suzanne Allaire et Dominique Johnson, Les Presses de l'Université Laval à Québec, 1993)

Outils personels