Vanier (Jean)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Philosophe et philanthrope né en 1928 à Genève (Suisse).

Ses parents sont Canadiens.
Sert dans la Marine britannique, puis dans la Marine canadienne (1942-1950).
Études à l'Institut catholique de Paris (doctorat en philosophie (1964).
Fondateur à Trosly-Breuil (France, 1964) de L'Arche, une institution qui se dévoue auprès des personnes handicapées mentales.
Professeur de philosophie à la Toronto University.
En 1992, il est nommé Grand officier de l'Ordre national du Québec-GOONQ
En 2004, l'Arche est présente dans 30 pays par 120 communautés dont 24 au Canada.
En 2019, l'Arche compte 146 communautés dans 35 pays dont 8 au Québec.
En 2020, l'Arche internationale révèle que Jean Vanier est accusé d'abus sexuels à l'endroit de plusieurs femmes adultes et mentalement en santé. Il a initié avec elles des relations sexuelles, généralement dans le cadre d'un accompagnement spirituel, et dont certaines en ont gardé de profondes blessures. On parle de femmes qui étaient, à l'occasion, mariées, célibataires ou, même dans certains cas, religieuses ; «plusieurs des femmes auraient déclaré qu'elles étaient vulnérables à l'époque et que Vanier en était conscient.»
En raison des accusations publiées en 2020, le Conseil de l'Ordre national du Québec décide de le déchoir à titre posthume, de son titre de Grand officier de l'Ordre national du Québec-GOONQ.
Arrière-arrière-petit-fils de Michel d'Irumberry de Salaberry.
Petit-fils de Charles Archer.
Fils de Georges-Philéas Vanier.
Frère de Bénédict Vanier.
Décés en 2019 (mai 2019).

  • Publications - Liste partielle


Le Goût du bonheur - Au fondement de la morale avec Aristote (essai, Petite Renaissance, 2007)
Notre vie ensemble. Une autobiographie sous forme de correspondance (Fides, 2010)

  • Distinctions -


Officier de l'Ordre du Canada-OOC (1971)
Compagon de l'Ordre du Canada-COC (1986).
Prix d'excellence de La Presse (1991).
Grand officier de l'Ordre national du Québec-GOONQ (1992).
Prix Paul-VI International (1997) attribué par le Vastican.

Outils personels