Vivier (Claude)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Musicien (pianiste, compositeur) né en 1948 à Montréal.

Né de parents inconnus, il a d'abord le nom de Claude Roger et est laissé dans un orphelinat des soeurs grises de Montréal jusqu'à son adoption.
Il est adopté à l'âge de 3 ans par une famille catholique qui, voulant faire de lui un prêtre, le place au Juvénat de Saint-Vincent-de-Paul d'où il est expulsé en 1967 à cause de ses penchants homosexuels
De 1966 à 1972, il étudie au Conservatoire de musique du Québec à Montréal sous la direction de Gilles Tremblay.
De 1972 à 1974, il étudie la composition à Cologne sous la direction du grand maître allemand, Stockhausen.
En 1983, il aurait été assassiné à Paris par un jeune prostitué qui lui inflige 45 coups de couteau. Le manuscrit de sa dernière composition taché de sang est trouvé près de son cadavre.

Compositions -

49 oeuvres dont
Lettura di Dante (créé en 1974 par la Société de musique contemporaine du Québec dirigée par Serge Garant),
Kopernikus. Opéra rituel de mort (1979, opéra de chambre commandé par l'Atelier de jeux scénique de l'Université de Montréal-UdeM et créé au Théâtre du Monument national en 1980),
Lonely Child (1980),
Trois airs pour un opéra imaginaires (1982),
Siddhartha (créé en 1989 par la Société de musique contemporaine du Québec-SMCQ dirigée par Walter Boudreau),
Rêves d'un Marco Polo (montage de 7 des principales oeuvres vocales de Vivier dont Kopernikus), réalisé par Pierre Audi, directeur artistique de l'Opéra d'Amsterdam et le chef d'orchestre Reinbert de Leeuw) est joué à Amsterdam au Festival de Hollande en juin 2000.
Glaubs du an die Unsterblichkeit des Seele (Crois-tu en l'immortalité de l'âme), composé peu avant son décès en 1983, créé en 1990 par La Société de musique contemporaine du Québec-SMCQ dirigée par Walter Boudreau),

  • Distinctions -


Compositeur de l'année (1981 désigné par le Conseil canadien de la musique.
L'enregistrement de Lonely Child, Zipangu, Prologue pour un Marco Polo, et Bouchara par les musiciens de Reinbert De Leeuw sur étiquette Philips, remporte le Prix de Académie Charles-Cros de Paris en 1996.


  • Bibliographie-


Claude Vivier. A Composer's Life (biographie ; Bob Gilmore, British Musicologist, University of Rochester Press, 2014)

Outils personels