Wagner (Claude)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

Études à Shédiac (Acadie), à Drummondville, au Séminaire des oblats de Marie-Immaculée-o.m.i.* de Chambly, à l'Université d'Ottawa et à la McGill University.
Juge à la Cour des sessions de la paix-CSP (1963-1964 et 1970-1972).
Député du Parti libéral du Québec-PLQ de Verdun à l'Assemblée législative du Québec-ALQ (1964-1970).
Solliciteur général (1964-1966) et ministre de la Justice (1965-1966) dans le cabinet de Jean Lesage.
Candidat défait à la direction du Parti libéral du Québec en 1970, il est nommé juge de la Cour du Québec par le premier ministre Jean-Jacques Bertrand du Parti de l'Union nationale-UN.
Abandonne la magistrature en 1972 pour présenter sa candidature comme député à la Chambre des communes.
Député du Parti progressiste-conservateur du Canada-PPCC de Saint-Hyacinthe à la Chambre des communes-Cdesc (1972-1978).
Candidat défait à la direction du Parti progressiste-conservateur du Canada-PPCC en 1976.
Sénateur du Parti conservateur de Kennebec (1978-1979).
Père de Richard Wagner.
Décès en 1979 à Montréal.

  • Crédits :


Les cours de justice et la magistrature du Québec, Volume 2 (Ignace Deslauriers, juge retraité de la Cour supérieure du Québec, Direction des communications du ministère de la justice du Québec, Bibliothèque nationale du Québec, (1992)

Outils personels