Îles-Bourdon (seigneurie)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Éphémérides -


1657 (10 septembre) Concession d'une seigneurie (1 île et 2 îlots totalisant 620 arpents dans la rivière des Prairies) par le gouverneur Jean de Lauson à Charles d'Ailleboust des Muceaux.
1672 (3 novembre) Reconcession de la seigneurie par l'intendant Talon à Jean-Baptiste Legardeur de Repentigny, seigneur de L'Assomption.
1680 (20 septembre) La seigneurie passe à Jean-Paul LeGardeur de Saint-Pierre.
1693 (13 septembre) Vente de la seigneurie par Charles d'Ailleboust des Muceaux et son épouse, Catherine Legardeur, à Pierre d'Ailleboust d'Argenteuil.
1698 (18 octobre) Vente de la seigneurie par Pierre d'Ailleboust d'Argenteuil et son épouse, Louise Denis, à Charles Desmares et son épouse, Marie Lauzon.
1723 (12 juin) La seigneurie passe à Ignace Bourgery, époux de Marie Desmares, fille de Charles Desmares et de Marie Lauzon.
1751 (11 novembre) La seigneurie des Îles-Bourdon est vendue à Louis Charly Saint-Ange.
1843 (13 avril) La seigneurie est vendue par le shérif à John Ross.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1865 John Ross vend les îles à James Leslie.
1905 Les îles Bourdon sont cédées par testament à Patrick Leslie.
1938 Une lisière de terrain de l'île Bourdon est cédée au Gouvernement pour la construction du pont LeGardeur

  • Repères géographiques -


Dans le fleuve Saint-Laurent, en face de la seigneurie de L'Assomption.
Division administrative seigneuriale de Montréal-DASM.


  • Crédits -


Seigneuries et fiefs du Québec Dossiers toponymiques (Serge Courville et Serge Labrecque , CELAT Université Laval à Québec-ULQ, 1988

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)