Albani (Emma Lajeunesse dite)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Musicienne (chanteuse classique, soprano) née en 1847 (1er novembre 1847 dans la seigneurie de Chambly (120-129).

Études au couvent des Soeurs du Sacré-Coeur de Sault-au-Récollet (Montréal-Nord)
Études musicale auprès de sa mère, Mélina Mignault et de son père, Joseph Lajeunesse, puis auprès de Charles-Gustave Smith qui est alors le plus éminent professeur de musique au Canada.
En 1868, elle part en Europe pour étudier auprès de Gilbert Duprez au Conservatoire de Paris ; elle étudie ensuite en Italie auprès de Francesco Lamperti.
En 1891, elle fait ses débuts au Metropolitan Opera (personnage de Gilda dans Rigoletto).
Nom de théâtre de Marie Louise Cécile Emma Lajeunesse qu'elle emprunte à la ville d'Albany (New York, États-Unis) où elle est soliste à l'église Saint Joseph (1864-1868). Son père l'y a installée parce qu'à Montréal, les journaux avaient jugé peu convenable qu'un père exhibe sa propre fille en public à l'occasion d'un concert-bénéfice pour amasser des fonds pour qu'il puisse l'envoyer étudier en Europe. (Journal de Montréal, 5 juin 2016, page 26). Selon une source, ce serait son professeur italien d'élocution, Signor Delorenzi qui lui a proposé le pseudonyme Albani et non la ville d'Albany.
Première Canadienne à atteindre la renommée internationale, elle chante à Messine, au Covent Garden de Londres (Angleterre), au Théâtre-Italien de Paris (France) à l'Academy of Music et au Metropolitan Opera de New York (États-Unis).
En 1991, elle donne sa dernière représentation à Londres.
Parmi les compositeurs qu'elle interprète, il y a Sullivan, Rubinstein, Dvorak et Gounod.
Le 6 avril 1925, à la demande du premier ministre McKenzie King, le quotidien La Presse lance une campagne de souscription pour lui venir en aide lorsqu'il est connu qu'elle vit dans le besoin à Londres (Angleterre).
Fille du musicien Joseph Lajeunesse et de Mélina Mignault.
Décès en 1930 (3 avril 1930) à Kensington, Angleterre.

  • Distinctions -


Intronisée à titre posthume au Panthéon canadien de l'Art lyrique.
Dame Commander of the Order of the British Empire (DOBE, 1925)
Poste Canada émet un timbre à son effigie en 1980 au cinquantième anniversaire de son décès.
Le nom de la rue Albani de Montréal honore sa mémoire comme celui du canton d'Albani proclamé en 1965 et situé au confluent des rivières Saint-Maurice et Windigo dans la région de Mauricie.
Le nom de l'avenue Albani de Montréal honore sa mémoire.


  • Crédits -


Les rues de Montréal - Répertoire historique (Ville de Montréal, Méridien, 1995)
Pseudos colligés par Raymond Turcotte (2014)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)