Aly ou Alix (Vincent ; dit Larosée)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Laboureur né vers 1649 à Champagne-Mouton (Angoumois, Charente, France).

Arrive en Nouvelle-France en 1665 comme soldat de la compagnie de Rougemont.
S'établit à Ville-Marie (Montréal).
Père de la lignée Aly/Perrin d'Amérique.
Épouse Marie-Delphine Perrin à Lachine le 4 octobre 1677 ; de cette union sont issus
Marie Aly (mariée à Simon Guillory),
Catherine Aly (tuée par les Agniers le 5 août 1689 à Lachine à l'âge de 9 ans),
Gabriel Aly (tué par les Agniers le 5 août 1689 à Lachine à l'âge de 6 ans),
Suzanne Aly (mariée à François Desnoyers), Jean-Marie Aly (tué par les Agniers le 5 août 1689 à Lachine à l'âge de 2 mois).
Tué par les Agniers (Iroquois)*le 5 août 1689 à Lachine.
En 1729, il avait 18 descendants

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Les Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Pour le Christ et le Roi. La vie au temps des premiers Montréalais (Fondation Lionel-Groulx, sous la direction d'Yves Landry, Libre Expression, Art Global, 1992)
Naissance d'une population. Les Français établis au Canada eau XVIIe siècle (institut national d'Études démographique, Presses de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)