Amqui (municipalité de ville)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 127,90 km2.
  • Gentilé - Amquien, ienne.


  • Éphémérides -


Voir Val-Brillant (municipalité).
1694 (26 mai) Concession d'une seigneurie (le lac Matapédia et 1 lieue autour) par le gouverneur Frontenac et l'intendant Champigny à Charles-Nicolas-Joseph Damours qui l'appellent seigneurie du Lac-Matapédia (201).
1797 (19 septembre) La seigneurie du Lac-Matapédia (201) est saisie sur les biens de Jean-Baptiste Raymond et vendue en justice à Patrick Langan (2/3) et John McKindlay (1/3).
1831 (25 octobre) La seigneurie du Lac-Matapédia (201) appartient pour 2/3 à Charlotte Langan Forsyth (Henry George Forsyth), Julia Langan Leslie (James Leslie) et Marie Langan Johnson (Archibald Kennedy Johnson), et pour 1/3 à John McKindlay.
Vers 1832 Le premier colon de la Vallée, Pierre Brochu (1795-1871) venu de Saint-Henri-de-Lévis, s'installe à la tête du lac Matapédia après avoir travaillé à la construction du chemin Kempt ; il avait reçu la tâche de veiller à l'entretien du poste de relai de l'endroit où les voyageurs s'arrêtaient et les cochers changeaient de chevaux ou les faisaient manger.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1870 Proclamation du canton d'Humqui.
1871 La localité adopte le nom de McGowe en l'honneur de l'ingénieur en charge de la construction de la section locale du chemin de fer de l'Intercolonial Railway Company.
1874 Passage du premier des convois réguliers de l'Intercontinental Railway. Proclamation du canton de Lepage.
1876 McGowe devient Cedar Hall pour illustrer la remise en thuya qui servait de dépôt aux constructeurs du chemin de fer. (1 juillet) Inauguration du tronçon Sainte-Flavie (Qc) - Campbelltown (N.B.) du Chemin de fer Intercolonial.
1879 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom d'Amqui.
1880 Arrivée de colons francophones catholiques (Fabien, Migneault, Saucier, Smith, de Champlain).
1881 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Cedar Hall.
La compagnie King's Brothers achète la seigneurie du Lac-Matapédia (201).
Fondation de la mission catholique Saint-Benoît-Joseph-Labre.
1887 Nomination du premier curé résidant de Saint-Benoît-Joseph-Labre.
1889 (15 octobre) Érection canonique et ouverture des registres de la paroisse Saint-Benoît-Joseph-Labre ; son territoire couvre une partie de la seigneurie du Lac-Matapédia (201) et des cantons de Lepage, Humqui et Nemtayé.
1890 (20 mai) Constitution de la municipalité de la paroisse Saint-Benoît-Joseph-Labre.
1904 Construction de la gare ferroviaire de l'Intercolonial Railway.
1907 (1 janvier) Constitution de la municipalité du village de Saint-Benoît-Joseph-Labre par détachement de celle de la paroisse de Saint-Benoît-Joseph-Labre.
1908-1909 Construction du chemin de fer de la National Transcontinental Railway
1910 Fondation de la Compagnie Électrique d'Amqui par un groupe de citoyen dirigé par Jules-André Brillant, qui aménage une centrale de 150 kW sur la rivière Matapédia.
1923 La population de la paroisse est de 3 830 âmes.
1931 La population du village est de 1648 âmes.
1937 (14 février) Fondation de la Caisse populaire Desjardins d'Amqui.
1948 La municipalité du village de Saint-Benoît-Joseph-Labre adopte le nom d'Amqui.
1961 Le village d'Amqui devient ville.

La population d'Amqui est de 3 659 habitants.
1962 Fondation de l'Hôpital d'Amqui.
1990 La population d'Amqui est de 4 338 habitants, celle de Saint-Benoît-Joseph-Labre, 2 102.
1991 (16 janvier) Regroupement des municipalités de Saint-Benoît-Joseph-Labre et d'Amqui sous le nom de cette dernière.
2000 La population d'Amqui est de 6 771 habitants.
2010 La population d'Amqui est de 6 272 habitants.

  • Attraits :


Église paroissiale ; orgue Casavant (1931).
Exposition agricole de la Matapédia è 11-14 juin 2015 ; expoduquebec,com/expos/expos.php
Gare ferroviaire patrimoniale (1904) de l'Intercolonial Railway ; 209-3, boulevard Saint-Benoît Ouest ; loge la Savonnerie Olivier ; vendue à un chanteur américain, le maire va l'inaugurer à Nashville Tennessee, États-Unis le 30 mai 2010.
Pont couvert de l'anse Saint-Jean (1931).
Exposition agricole de la Matapédia, au cours de l'été.

  • Sports -


Golf ; un parcours de 18 trous.
Pêche au saumon
Vol libre
Vélo de montagne
Sentiers pédestres

  • Accueil -


Sélectôtel Amqui.

  • Économie -


Centre industriel.
Agriculture.

  • Services -


Établissement de santé de la Matapédia (111 lits).
Centre matapédien d'études collégiales (campus du Cégep de Matane).

  • Toponymie -


Amqui pourrait être une déformation du mot amérindien humqui signifiant «là où l'eau s'amuse», illustrant ainsi la rencontre des eaux de la rivière Humqui avec celles de la rivière Matapédia ; pourrait être issu de l'algonquin ankwi signifiant «camarade d'homme», «beau-frère d'homme» ; pourrait aussi être la déformation d'Amic Coui nom donné par les Algonquins au lac et à la rivière.
Lepage, le nom du canton, dont la municipalité occupe une partie du territoire, rappelle le souvenir de la famille Lepage, propriétaire de la seigneurie de Rimouski (175-176).

Saint Benoît-Joseph Labre a été choisi comme patron de la paroisse parce qu'elle a été érigée l'année de sa canonisation.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
À environ 350 km au nord-est de Québec, au confluent des rivières Humqui et Matapédia.
Diocèse de Rimouski.
Municipalité régionale de comté de La Matapédia (siège social).
Région touristique de la Gaspésie.

  • Accès : Route 132 x Route 195.

Carte 2.

Carte 2 sur Google Maps

  • Crédits :

Seigneuries et fiefs du Québec ; nomenclature et cartographie (Serge Courville et Serge lLbrecque et Jacques Fortin (publications du Québec Dossiers toponymique, 18, 1988

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)